Firefox OS s’invite sur eBay

Poste de travailSmartphones
Mozilla-Firefox OS-OS mobile-ZTE Open

La mise en vente prochaine officielle du ZTE Open sous Firefox OS laisse présager une prochaine disponibilité à l’international.

Firefox OS s’invite sur eBay. Le ZTE Open, l’un des premiers smartphones sous le nouvel environnement mobile proposé par Mozilla, sera distribué d’ici la fin de la semaine sur les versions américaine et britannique du site de commerce en ligne, indique ITespresso.fr.

Tarif annoncé : 79,99 dollars ou 60 livres sterling (entre 65 et 70 euros TTC) pour un modèle débloqué, de couleur orange, et positionné en entrée de gamme avec son écran de 3,5 pouces (320 x 480 points), son processeur moncoeur à 1GHz, ses 256 Mo de RAM et ses 512 Mo d’espace de stockage.

Disponibilité imminente à l’international

Certains n’ont pas attendu le coup d’envoi officiel : quelques exemplaires de ZTE Open sont déjà proposés à la vente sur eBay, avec des enchères qui dépassent les 150 dollars… soit deux fois le prix annoncé. On y trouve également le Fire d’Alcatel One Touch à… 199 dollars.

Inscrite dans une logique de conquête des marchés mobiles matures, cette démocratisation de Firefox OS par la voie du commerce électronique laisse présager d’une disponibilité imminente à l’international.

Un système ouvert

Disponible depuis le mois dernier en Espagne, en Colombie et au Venezuela avec le concours de l’opérateur télécoms Telefónica, le smartphone ZTE Open va donc gagner en visibilité. Pour l’heure, en Europe, c’est Deutsche Telekom qui pousse Firefox OS via ses filiales locales. La Pologne est dans la boucle depuis le 15 juillet avec l’Alcatel One Touch Fire. D’ici la rentrée, l’offensive se portera sur l’Allemagne (via Congstar), la Hongrie (via Magyar Telekom) et la Grèce (via Cosmote).

Firefox OS entend se distinguer de l’offre courante par son caractère entièrement ouvert, libre et respectueux des standards, autour des technologies du Web (HTML5, JavaScript…), du noyau Linux et du moteur de rendu Gecko. La plate-forme dispose par ailleurs d’un kiosque d’applications dédié et d’options de personnalisation dynamique.

Une alternative à Android

Les partenaires, constructeurs et opérateurs (une vingtaine, dont le fabricant taïwanais Foxconn) y voient un moyen de se détacher de l’omniprésence Android et de la pression d’Apple sur les chaînes de production.

En France, aucun opérateur ne s’est encore engagé sur la distribution des terminaux Firefox OS. Un paradoxe alors que l’interface graphique du système d’exploitation mobile est en grande partie développée à Paris.


Voir aussi
Vidéo – Prise en main de Firefox OS par Tristan Nitot de Mozilla


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur