Firefox passe le cap des 10% de part de marché

Régulations

Une étude de Net Applications affirme que le navigateur “open source” poursuit sa progression

Le désormais célèbre panda rouge poursuit son chemin. D’après les chiffres avancés par le cabinet d’étude Net Applications, il est passé à 10,5 % à la fin mars alors qu’il détenait 9,75% de part de marché fin février.

De quoi agacer la firme de Redmond, qui voit son monopole lentement s’effriter. Enfin, Bill Gates peut encore dormir sur ses deux oreilles pendant un moment, Internet Explorer occupe toujours la plus haute marche du podium avec 84,7% du marché. Reste qu’avec le développement des sites communautaires en Web 2.0 et l’apparition de Firefox 2.0, ce chiffre devrait continuer à descendre. Il faut également tenir compte du fait que les études sur les navigateurs se succèdent, et qu’il est difficile de connaître les chiffres exacts tant les résultats sont parfois contradictoires. Ainsi, d’autres cabinets estiment que Firefox a déjà passé les 10% depuis plusieurs mois. Par exemple au mois de novembre dernier, Onestat, annonçait que Firefox pouvait revendiquer 11,51 % de part de marché. Pour cette étude, Onestat s’appuyait sur un échantillon de deux millions d’utilisateurs dans près de 100 sociétés. Xiti de son côté estime que le logiciel de la Fondation Mozilla aurait dépassé les 20% de parts de marché en Europe contre 15,8% aux Etats-Unis. Mais, au-delà d’une querelle sur les chiffres, il est évident que Firefox est en train de marquer le web de son empreinte. Et IE, en est la première victime, puisque selon l’étude de Net Applications, la part de marché du moteur s’érode un peu plus tous les mois. L’an passé, Firefox a gagné 3,34 % de part de marché. D’après Vincent Vizzaccaro, interrogé part Betanews vice-Président de Net Applications :“grâce à ses nombreuses fonctions, sa réactivité, sa gratuité, Firefox a la bonne stratégie pour poursuivre sa croissance. Mais Microsoft qui est sur la défensive et qui doit simplement défendre une position bien établie a une tâche bien plus simple.” L’étude de Net Applications a également analysé les autres moteurs de recherche. Safari de Apple détient 3,19 % de part de marché en mars, Netscape 1,05%. Enfin, Opéra est juste derrière avec 0,54 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur