Fiscal 2006: France Télécom fait mieux que prévu

Cloud

L’opérateur historique affiche un résultat net en recul malgré des revenus en
croissance de 7%. Dans l’ADSL, il détient quasiment la moitié du marché
français

Les résultats annuels de France Télécom sont conformes aux attentes et même un peu au-dessus du consensus. L’opérateur historique français rassure donc les marchés, notamment après le deuxième avertissement sur résultats de son concurrent allemand, Deutsche Telekom.

Le groupe affiche un chiffre d’affaires 2006 de 51,7 milliards d’euros, en hausse de +7,5% en données historiques et de 1,2% en données à base comparable.

Le Taux de Marge Brute Opérationnelle 2006 s’établit à 35,9%, en ligne avec l’objectif annoncé. La Marge Brute Opérationnelle est de 18,5 milliards d’euros, soit une diminution du taux de marge de 1,4 point (en données historiques et à base comparable), en ligne avec l’objectif annoncé (baisse de 1 à 2 points de marge).

Le résultat net part du Groupe 2006 sera compris entre 4,0 et 4,2 milliards d’euros contre 5,7 milliards d’euros en 2005. En termes comparables il est stable, soit de l’ordre de 3,9 à 4,1 milliards d’euros en 2006 contre 3,9 milliards d’euros en 2005.

La division mobile fait état d’une hausse de 5,2% de son chiffre d’affaires (en données à base comparable) à 27,7 milliards d’euros“tiré par la croissance très soutenue du nombre de clients”.

Orange compte 15% de clients de plus avec 97,6 millions d’abonnés au 31 décembre 2006 dans le monde, dont 23,2 millions en France. Le Haut Débit mobile (Edge/UMTS) revendique 5,8 millions de clients au 31 décembre 2006 contre 1,6 million un an plus tôt (3,6 millions en France).

A titre de comparaison, SFR revendique à fin 2006 près de 18 millions d’abonnés en France dont 2,6 millions de clients UMTS. Sa maison mère, Vodafone compte 200 millions d’abonnés dans le monde.

Les revenus des services résidentiels (téléphonie fixe) baissent de 1,9% à 22,4 milliards d’euros. Le repli est compensé par le développement rapide du Haut Débit ADSL et des offres Multiservices associées.

France Télécom affiche une progression annuelle de 30% des accès Haut Débit ADSL avec 9,7 millions de clients en Europe au 31 décembre 2006. Orange (ex-Wanadoo) revendique 5,9 millions de clients en France, soit une part de marché de 49,4%.

4,1 millions de Livebox ont été commercialisées en Europe à fin 2006, 2,5 millions de clients Voix sur IP (dont 2 millions en France) et 590.000 clients de la TV numérique sur ADSL.

Enfin, malgré de multiples acquisitions de SSII, la branche entreprises (Orange Business Services) continue de souffrir : son chiffre d’affaires se replie de 4,9% à 7,6 milliards d’euros.

“Le groupe enregistre des résultats satisfaisants. La génération de cash-flow organique est légèrement supérieure aux objectifs annoncés”, explique l’opérateur dans un communiqué . “Ces résultats ont été obtenus grâce au dynamisme de nos équipes et à l’attractivité de nos offres. Ils confirment l’avance stratégique du groupe qui s’est engagé avec détermination dans une transformation profonde de ses structures depuis deux ans, anticipant ainsi la mutation de notre secteur”, conclut le groupe.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur