Flock : le moteur de Firefox boit le bouillon

Logiciels

La prochaine version du navigateur web social Flock, la 3.0, troquera Mozilla Gecko contre le moteur de rendu utilisé au sein du projet Chromium.

Aïe aïe aïe… Les technologies de la fondation Mozilla ne sont pas dans une très bonne passe. Rappelons en effet que le développement de Firefox est aujourd’hui plus erratique que jamais.

Mais ce n’est pas tout. Divers navigateurs web alternatifs abandonnent Gecko, le moteur de rendu de la fondation Mozilla, pour d’autres solutions. Les raisons invoquées pour expliquer ces changements de cap sont toujours les mêmes : Gecko est trop lourd et son utilisation rallonge le temps de démarrage de l’application. Ainsi, le navigateur officiel de l’environnement de bureau GNOME, Epiphany a abandonné Gecko en juillet 2009.

C’est maintenant au tour d’un autre navigateur alternatif, Flock, d’opérer une bascule de Gecko… vers Chromium. Une première version bêta de Flock 3 est disponible sous Windows . Elle sera suivie prochainement par une mouture Mac OS X. Flock est un navigateur disposant de multiples fonctionnalités liées à l’utilisation de réseaux sociaux. L’interface graphique de Flock 3 est simplifiée à l’extrême, le côté communautaire se glissant dans certains éléments précis : page de garde, marque-pages, barre d’adresses, etc. Un panneau latéral est également de la partie, tout comme un lecteur de flux RSS.

Dernier point intéressant : en se basant sur le projet Chromium, Flock 3 proposera d’excellentes performances. Un élément important pour l’accès aux réseaux sociaux.

flock3.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur