Foot: Orange surenchérit et remporte les droits de la L1

Régulations

L’opérateur déboursera 29 millions d’euros par an pour diffuser les images des matchs jusqu’en 2008. Les droits des saisons précédentes avaient été cédés pour 8 millions…

Orange vient de marquer un beau but qui risque de faire la différence avec ses concurrents. La filiale mobile de France Télécom remporte en effet les droits de retransmission sur téléphone portable de la Ligue 1 de football pour les saisons 2006-2007 et 2007-2008, annonce la Ligue professionnelle de football.

Orange était jusqu’à aujourd’hui détenteur de ces droits qui ont été remis en jeu par la Ligue. Le premier opérateur mobile français a également acquis les droits de retransmission de la Ligue 2 pour la saison 2006-2007. Dans un communiqué, la LFP a précisé qu’Orange paierait 24 millions d’euros par an en moyenne pour le “lot 1”, portant sur la diffusion d’extraits des matchs en quasi-direct et en léger différé. L’opérateur déboursera également 5 millions d’euros par an en moyenne pour le “lot 2”, qui permet de diffuser des magazines portant sur des résumés des matchs et des best of. Sur le lot 1, Orange était en compétition avec SFR (Vivendi Universal et Vodafone) et eTF1, filiale du groupe Bouygues. Selon la LFP, l’offre d’Orange était “nettement supérieure à celles des autres candidats”. Pour ces contenus très attendus par les abonnées mobiles, le foot est un produit d’appel par excellence, Orange a donc joué la carte de la surenchère. En effet, les précédents droits avaient été acquis par le groupe pour environ 8 millions d’euros par an. Il faut aussi dire que la TV sur mobile est aujourd’hui plébscitée par de plus en plus d’abonnés qui se tournent vers les offres 3G des opérateurs. Rappelons enfin que SFR a décroché l’exclusivité des droits de la prochaine Coupe du monde en Allemagne pour sa 3G. Surenchère des droits: ce n’est qu’un début

“C’est un contrat de courte durée, je dirais même un contrat intérimaire, parce que la vraie révolution technologique du secteur aura lieu en 2008 avec une nouvelle norme de diffusion, explique le président de la LFP, Frédéric Thiriez. En effet, la vraie révolution concernera la télévision mobile diffusée sur les réseaux hertziens qui, au contraire de l’actuelle TV mobile téléphonée sur les réseaux 3G, concernera bien plus d’utilisateurs. Lors de son lancement, on peut être certain que les droits du foot connaîtront un nouveau coup de chaud.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur