Forte croissance de la banque en ligne outre Atlantique

Cloud

Aux Etats-Unis et au Canada, la banque en ligne se développe. Une expansion qui force les établissements à se repositionner

Une étude* de ComScore, une société américaine de mesure et d’analyse du comportement des consommateurs, révèle que le nombre d’utilisateurs de la banque en ligne a cru de 27% l’an dernier aux USA. Ils sont aujourd’hui près de 40 millions.

Facture en ligne En particulier, note l’étude, les internautes utilisent de plus en plus le paiement de factures via la banque de détail auprès de laquelle ils ont souscrit un compte. Ce service continue de croître à un rythme rapide, de l’ordre de 36% l’an dernier. Bank of America est leader sur ce secteur, avec 5,1 millions d’adeptes de cette pratique. 34% des clients en ligne de l’établissement leader ont choisi d’utiliser ce service, contre 37% chez Citibank. Offre promo Aujourd’hui, si les clients adhèrent à la banque en ligne, ce n’est plus seulement pour la facilité d’utilisation qu’elle offre, poursuivent les analystes. Les politiques d’encouragement mises en place par les établissements, et la diminution des préoccupations de sécurité expliquent aussi cet engouement. Un tiers de l’échantillon interrogé, par exemple, met en avant les avantages proposés par la banque pour motiver son choix. Un chiffre confirmé par le succès de Washington Mutual’s, qui propose des services gratuits. Près d’un quart de l’échantillon argue, lui, du fait qu’il se sent plus en sécurité qu’auparavant. Epargne vedette Côté produit, les placements d’épargne à haut rendement connaissent un grand succès, obligeant la banque en ligne à évoluer. En effet, les institutions financières doivent décider d’investir ou non ce domaine, qui attire de nombreux clients. D’autant que de nouveaux entrants durcissent la compétition, en proposant des offres promotionnelles . Par exemple, Emigrant Bank (?The American Dream Savings Account?)a annoncé une offre d’épargne à haut rendement, fin 2004, suivi par Capital One Savings début 2005. Puis, HSBC Direct a proposé à son tour un rendement de 4 % annuel, cette même année. C’était l’offre la plus alléchante, jusqu’à ce que Citibank entre dans la danse, avec son taux de 4,5%. Résultat : la part d’ING direct est descendue de 63 à 33% en 2005 sur ces produits, pendant qu’ HSBC, Emigrant Direct et Capital One se partageaient 29% du marché. Tel site, telle banque Dernier volet de l’étude : la satisfaction des consommateurs. Globalement, 68 % des clients de Wachovia, et de Bank of America, par exemple, se déclarent très satisfaits des relations avec leur banque. Ce sont les scores les plus élevés. Et Wachovia décroche le meilleur score pour son site web, avec 73% de clients heureux. C’est plus que Bank of America, Wells Fargo, and Chase/Bank One dont les sites satisfont tout de même 69% de leurs visiteurs. D’ailleurs, l ?étude note une forte corrélation entre le taux de satisfaction vis-à-vis de la banque, et celui lié à son site web. 16% seulement des insatisfaits d’un site, sont contents de leur banque. Et 88% des satisfaits du site web, le sont également de l’établissement. Ma banque en ligne au Canada Au Canada, une autre étude, menée par le cabinet ACNielsen auprès de 10 000 internautes canadiens âgés de plus de douze ans, montre que l’adoption de la banque en ligne s’accélère dans le pays, rapporte le site Paribas du 07/04. 59% des internautes utilisent la banque en ligne en 2005, conclut l’étude, qui note une progression de 2% seulement, par rapport à l’année précédente. ” Nous savions que de plus en plus de gens utilisent Internet régulièrement mais la hausse de l’utilisation des services financiers en ligne est un développement intéressant“, commente Pam Wood, directrice du marketing de la division Services d’étude des consommateurs chez ACNielsen Canada. *L’étude, explique Comscore, se base sur 2 millions de consommateurs, volontaires pour voir leur parcours tracé sur le web, et l’analyse plus précise du comportement d’un échantillon de 2.124 américains.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur