Forte hausse de l’abonnement France Télécom?

Régulations

L’opérateur souhaiterait une augmentation de 9,2% à 11,5%. Rien que ça?

L’abonnement téléphonique est une véritable manne pour France Télécom. Coût incompressible pour n’importe quelle personne qui veut obtenir une ligne téléphonique (et donc Internet par l’ADSL), il s’établit depuis 2002 à 13 euros par mois. Il rapporte plus de 5 milliards d’euros par an à l’opérateur historique! Mais la baisse des revenus dans la téléphonie fixe alliée à la perspective du dégroupage total qui permettra aux utilisateur de se passer totalement de France Télécom pousse le groupe à réclamer une augmentation massive du prix de cet abonnement. Selon les Echos, France Télécom aurait demandé au gouvernement d’augmenter l’abonnement de 9,2% à 11,5%, ce qui porterait le tarif à 14,2/14,5 euros TTC par mois. Cette flambée importante tranche avec les habitudes de l’opérateur qui se “contente” de rattraper l’inflation depuis la dernière hausse en 2002. Dans ce cas, l’augmentation serait seulement de 3,9%. Pour autant, cette demande n’a pas encore été acceptée. Elle doit être avalisée par l’ART et par le ministère de l’Economie. Or le gouvernement cherche actuellement à éviter les coups de massue: Nicolas Sarkozy vient par exemple de juger “extravagante”, la demande de Gaz de France d’augmenter ses tarifs de 8% juste avant l’hiver. Bref, les doléances de France Télécom risquent de ne pas trouver d’écho. Du côté de l’opérateur historique, on explique qu’il s’agit de “rattraper l’écart significatif qui existe avec les autres pays européens, et qui s’accroît”. La moyenne européenne est en effet de 13,51 euros HT contre 10,87 euros HT chez France Télécom.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur