Pour gérer vos consentements :
Categories: Réseaux

Foundry Networks : 512 ports de 10 Giga sur un seul châssis…

« Les responsables de ‘data-centers’, les concepteurs de clusters de calculateurs hautes performances peuvent regrouper leurs connexions serveurs sur un nombre très restreint de châssis, voire sur un seul, et satisfaire de nouvelles attentes, gagner de l’espace et diminuer leurs coûts de refroidissemen », explique Antoine Gayon, dg de Foundry Networks France.

Ce challenger de Cisco annonce, en effet, une densité en nombre de ports 10 Gigabit-Ethernet plus de deux fois supérieure à celle des systèmes concurrents les plus proches – avec la plus faible consommation électrique dans cette catégorie.

Un premier module, le Big Iron 10 GbE SFP+, dans la gamme des commutateurs Big Iron RX, présente 16 ports de 10 Gigabit-Ethernet. Et le second, le Net Iron MLX GbE MRJ21, dans la gamme des routeurs Net Iron LX, apporte 48 ports Gigabit-Ethernet.

Ainsi, jusqu’à 64 ports 10 Gigabit-Ethernet pourront être logés dans un espace ‘4U’. Coût par module : 35.000 dollars.

Dans un même châssis, il devient possible d’installer jusqu’à 512 ports de 10 Gigabit Ethernet ou jusqu’à 1.536 ports d’un Gigabit Ethernet.

Par ailleurs, l’équipementier confirme sa stratégie dite «Intelligent Edge» avec la sortie de deux premiers commutateurs FastIron empilables à chaud, dotés de 24 et 48 ports, respectivement. Ils peuvent évoluer non seulement du 10 Mbits/s vers le Gigabit Ethernet mais également vers l’alimentation par le réseau Ethernet, ou PoE, Power over Ethernet. Ainsi, une pile IronStack peut désormais combiner jusqu’à 8 commutateurs utilisant ou non cette alimentation par le câblage réseau.

Autre nouveauté : les commutateurs FastIron SuperX/SX fournissent désormais une puissance d’environ 25 watts (PoE+) pour alimenter directement des terminaux haute de gamme (téléphones vidéo, par exemple, ou des bornes Wi-Fi 802.11 ou des caméras de surveillance, voire des terminaux points de vente).

D’autre part, une simple mise à niveau des commutateurs de la gamme FastIron X les dote du routage IPv6 (ou du tunneling Ipv6 dans l’adressage IPv4).

A noter que Foundry Networks réalise aujourd’hui 70 % de son chiffre d’affaires (607 millions de dollars en 2007) en entreprises. Sa part de marché sur ces équipements est de 3,5 %. Elle est de 2% sur celui des fournisseurs de services. Avec une croissance annuelle de 30 %, la firme compte bien élargir rapidement ses positions pour dépasser les 5 % d’ici à 2010.

Recent Posts

Sigfox en redressement judiciaire : la chute d’une pépite qu’on voyait licorne

Une période d'observation de six mois démarre pour l'entreprise toulousaine Sigfox, en quête d'un repreneur.

5 heures ago

Salaires IT : des rémunérations à six chiffres… aux Etats-Unis

La Silicon Valley, Seattle et New York proposent les salaires Tech les plus élevés. En…

6 heures ago

Tech : comment motiver et retenir les talents

Face aux difficultés de recrutement des profils technologiques les plus recherchés du marché, la mise…

11 heures ago

Gestion des données de référence : le top 10 des fournisseurs

Qui sont les têtes d'affiche de la gestion des données de référence (MDM) et comment…

12 heures ago

Ransomware au ministère de la Justice : où en est-on ?

LockBit 2.0 a épinglé le ministère de la Justice à son tableau de chasse. À…

15 heures ago

Stéphane Boulanger, nouveau DOSI du PMU

Le PMU nomme Stéphane Boulanger au poste Directeur des Opérations et des Systèmes d'Information (DOSI).

1 jour ago