La France 3e au classement des communications les moins chères en Europe

Réseaux

Selon le régulateur télécom britannique, c’est au Royaume-Uni que l’on paie le moins cher l’ensemble des services de communication fixes et mobile. En moyenne. Suivent l’Italie et… la France.

Dans quel pays européen paie-t-on le moins cher ses communications fixes, mobiles et Internet ? Au Royaume-Uni, conclut l’imposante (388 pages) 9e édition du International Communications Market Report de l’Ofcom, le régulateur des télécoms britannique. La couronne britannique est suivie de l’Italie, la France, l’Allemagne et l’Espagne. Les prix des communications aux Etats-Unis se situent pour leur part un (large) cran au-dessus.

Ofcom prixPour établir de classement, le régulateur britannique a modélisé 5 profils de foyers dont les besoins varient des plus modestes aux plus consommateurs. Il en ressort donc une moyenne dans laquelle les services de communication britanniques s’inscrivent en première et deuxième places dans 4 des 5 profils proposés.

La France première sur un foyer typique

Ce qui ne veut pas dire que les forfaits les moins chers sont nécessairement systématiquement commercialisés outre-Manche. « Par exemple, la meilleure affaire pour une famille typique (deux parents et deux enfants adolescents ayant des besoins d’utilisation moyenne qui rassemble des communications et des services de télévision) était de 86 livres sterling par mois en France. Soit 6 livres moins cher que le meilleur prix au Royaume-Uni, 92 livres par mois », souligne l’Ofcom.

Les coûts des services TV payants s’avèrent également plus élevés chez nos voisins anglais qu’ailleurs : 66 livres par mois contre 27 en Allemagne où l’on trouve l’offre la plus économique.

C’est grâce aux tarifs mobiles que le Royaume-Uni se distingue. Ils seraient de 14 livres (16,60 euros) pour 200 minutes de communication, 50 SMS et 200 Mo de data (un modèle de forfait pourtant dépassé aujourd’hui), contre 57 livres (près de 70 euros) aux Etats-Unis. Il s’agit, là encore d’une moyenne qui ne reflète pas la réalité individuelle en regard des prix des forfaits mobiles en France notamment (à commencer par les 3 Go, voire 20 Go, voix/SMS/MMS illimités à moins de 20 euros en 3G, voire 4G).

ofcom dépensesLes appels fixes progressent en France

D’ailleurs, si l’on rapporte les coûts des communications aux dépenses totales du foyer (comparaison qu’introduit pour la première fois l’Ofcom dans ses travaux), la France gagne une place. A raison de 2,5% des dépenses totales consacrées aux communications, l’Hexagone se situe sur le même plan que l’Italie et les Etats-Unis, devant l’Espagne (3,2%) et l’Allemagne (3,4%,) mais toujours derrière le royaume britannique (2,3%).

L’Ofcom note enfin que la France est le seul pays à avoir vu le volume des communications fixes augmenter en 2012, avec une progression de 1,3% entre 2007 et 2012 contre un recul de 5,5% en moyenne pour l’ensemble des pays étudiés sur la période. Un phénomène clairement dû à la forfaitisation des appels fixes depuis les offres box des opérateurs locaux. Un modèle jusqu’à récemment propre à l’Hexagone.


Voir aussi
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes
Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur