France et USA s’allient contre le piratage de films

Régulations

Union sacrée? Les deux pays ont signé un texte visant à lutter en commun contre le piratage de films

Les relations plus que tendues entre la France et les Etats-Unis n’empêchent pas les deux pays de trouver un terrain d’entente sur certains sujets. La piraterie en fait partie. Les deux Etats ont ainsi ont affirmé leur volonté de lutter ensemble contre le piratage des films dans la “Déclaration de Cannes” adoptée samedi, à l’occasion du célèbre Festival du cinéma.

“Nous appelons les créateurs et les professionnels du cinéma de la France, des Etats-Unis et de tous les pays à se joindre à nous dans une cause commune, une cause indispensable à l’avenir de l’industrie du cinéma de chaque pays : celle de la protection des films de quelque origine, culture ou pays que ce soit”, écrivent le ministre de la Culture et de la Communication Jean-Jacques Aillagon et le président de la MPA (Motion Picture Association) Jack Valenti. Défier les pirates Constatant le développement du piratage sur toute la planète (il était temps… – depuis quand les cassettes VHS se copient-elles, et notamment en Asie?), les deux pays appellent leurs homologues internationaux “à se mobiliser à leurs côtés afin de lutter contre le piratage à tous les niveaux et par tous les moyens”. Parmi ces moyens, la déclaration de Cannes évoque des “outils technologiques afin de défier les pirates.” Pour évaluer les progrès accomplis en la matière, une rencontre internationale est prévue lors du prochain festival de Cannes. Mais il faudra plus qu’une déclaration d’intention pour régler le problème.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur