France: la pub en ligne repart

Régulations

Le support Internet représente désormais 2,6% des investissements publicitaires, loin de devant le cinéma

L’année 2003 devrait être celle du redémarrage de la publicité sur Internet en France. Selon une étude TNS Media Intelligence, sur les neuf premiers mois de l’année, le marché français de la pub on-line a atteint 303 millions d’euros contre 199 millions à la même période de 2002. Soit une très belle progression de 52,4% qui tranche avec celle du marché global: +4,6%. Pour la deuxième année consécutive, Internet dépasse en termes d’investissements pub, le cinéma: 2,6% de part de marché contre 0,8%.

Si les annonceurs sont plus nombreux sur la Toile, l’étude montre aussi qu’ils dépensent plus: le budget moyen est de 349.000 euros. Néanmoins, l’achat d’espace se concentre sur les ‘home-pages’ des grands portails du type Wanadoo ou Yahoo qui raflent environ 30% des investissements. Plusieurs faits expliquent cette santé retrouvée. Le nombre d’abonnés à haut-débit explose. Mais surtout, les formats publicitaires se développent notamment grâce au ‘Rich Media’ (documents graphiques animés, son…) mais aussi avec le succès des liens sponsorisés (technique qui permet à un annonceur d’apparaître en tête des requêtes des internautes) qui tirent franchement le marché vers le haut.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur