France: le marché du soft et des services renoue avec la croissance

Régulations

Le Syntec se dit “raisonnablement optimiste” en tablant sur une progression de 2 à 4%

“2003 a été une des années les plus difficiles de la profession depuis qu’elle existe”, souligne Jean Mounet, président de la chambre syndicale des SSII et des éditeurs de logiciels (Syntec). 2004 devrait être l’année du retour à la croissance. Selon l’organisation, le marché français des logiciels et des services informatiques devrait enregistrer une hausse comprise entre 2% et 4%. Une croissance soutenue par la reprise attendue des investissements, du redémarrage du secteur des télécoms et des perspectives “encourageantes” du secteur banque/assurance. Bref, le Syntec se déclare “raisonnablement optimiste” pour 2004 grâce à une hausse attendue à 2,3% de l’investissement global des entreprises françaises, après une baisse de 2,2% en 2003. Par ailleurs, le secteur, qui bénéficie des tendances de l’économie américaine, devrait profiter du redémarrage “spectaculaire” enregistré aux Etats-Unis, a jugé Jean Mounet. Surtout, les objectifs des entreprises ont changé, constate le syndicat. “Il y a un retour des projets d’innovation et non plus seulement de réduction de coûts”, souligne le président. Une différence de taille. Par ailleurs, l’infogérence devrait également tirer la croissance. Le Syntec table sur une progression de ce marché de 6% à 9% cette année. Principaux secteurs du marché en 2004

Progiciels: de +3% à +5% Infogérance: +6% à +9% Ingénierie: 0 à +2% Conseil en management et systèmes d’information: 0 à +2%

Source: Syntec


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur