France: l’e-pub explose

Régulations

Les dépenses des annonceurs sur Internet progressent de 69%! Faites que ça dure…

Le marché français de la publicité sur Internet connaît une année 2004 exceptionnelle. La dernière étude de l’IAB (Internet Advertising Bureau) réalisée par TNS montre que les investissements bruts sur les neuf premiers mois de l’année ont bondi de 68,8% sur un an pour s’établir à 516 millions d’euros.

Internet devient véritablement un médium à part entière avec une part de marché en forte progression: 4% contre 2,6% en 2003. Le premier annonceur en France, qui est aussi le premier e-commerçant, est la SNCF avec 35 millions d’euros investis sur la Toile. Viennent ensuite eBay avec 24,3 millions d’euros et Egg avec 15,2 millions. Mais ce dernier n’investira plus puisque Egg France sera fermé en raison de ses difficultés. Le marché montre une belle progression mais la marge reste énorme. La France est par exemple en retard par rapport à la Grande-Bretagne. Surtout, de grands annonceurs traditionnels sont encore absents du Web.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur