France: les ’10 glorieuses’ du mobile. Joli bilan

Régulations

Une étude chiffre les emplois créés et la valeur ajoutée dans le secteur de la téléphonie mobile en France. Le bilan est flatteur

En dix ans, le secteur de la téléphonie mobile est devenu un poids lourd de l’économie française. C’est la conclusion d’une étude commandée par l’Afom (Association des opérateurs de mobile) et réalisée par le cabinet Tera Consultants. De quoi rassurer des opérateurs qui appréhendent le lancement des services 3G d’ici l’année prochaine.

Depuis 1991, date d’attribution des premières licences GSM, les opérateurs français ont investi pas moins de 58,6 milliards d’euros. Résultat, le secteur pèse aujourd’hui autant que l’industrie aéronautique et spatiale, note l’étude. 200.000 emplois créés Globalement, c’est près de 62 milliards d’euros de valeur ajoutée qui a été réalisée en dix ans et plus de 200.000 emplois qui ont ainsi été créés à 2002. Les auteurs de l’étude estiment que le secteur totalisera 280.000 emplois en 2019 si le cycle des investissements reprend. L’étude montre enfin qu’il aura fallu près de dix ans pour que les flux de trésorerie des opérateurs soient positifs. Conclusion sous-jacente? Faudra-t-il donc patienter au moins dix ans pour rendre l’UMTS rentable?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur