France: les ventes de mobiles toujours au beau fixe

Régulations

Elles devraient progresser de 14% cette année par rapport à 2003

La France ne déroge pas à la règle. La bonne santé du marché des mobiles est, comme dans le reste de l’Europe et du monde, à l’ordre du jour.

Selon la dernière étude de l’institut Gfk, les ventes de combinés devraient progresser de 14% en 2004 pour atteindre 12,8 millions d’unités. Comme partout, le marché est particulièrement soutenu par le succès des photo-phones et des mobiles multimédias. Selon l’institut, les photo-phones représentent 20% des ventes totales de mobiles à fin avril 2004. Au final, le nombre de photophones vendus en France en 2004 devrait représenter entre 4,5 et 5 millions d’unités. Sur ce créneau, ce sont les asiatiques qui tirent leur épingle du jeu, au grand dam de Nokia qui perd des parts de marché (voir nos articles). “Si les mobiles à clapet ou clamshell représentent actuellement 25 % des ventes de téléphones mobiles, ils constituent plus de 50 % des ventes de photophones ! Or, ce sont les fabricants asiatiques qui proposent le plus ce type de design”, commente Marc Chemouil, Directeur de clientèle chez GfK. Par ailleurs, trois appareils sur quatre sont désormais dotés d’un écran couleur et la plupart sont GPRS. Selon Gfk, le marché va également être dynamisé par l’arrivée de nouveaux opérateurs mobiles virtuels comme Debitel avec SFR.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur