France: Nokia rattrape Sagem

Régulations

Le fabricant finlandais est leader en valeur du marché français des mobiles. Sagem reste le premier en volume

Tout comme le reste de la planète, la France a connu une année 2004 en forte croissance pour le marché des mobiles. 16,5 millions de terminaux ont été écoulés sur un an. Principal bénéficiaire de cette croissance: Nokia qui a comblé son retard sur Sagem.

En effet, depuis 2003, le français Sagem occupe la première place du marché hexagonal. Un exploit face aux Nokia et autres Samsung. En effet, à la fin 2003, Sagem a raflé 27% des ventes en volume et 24% en valeur, soit plus que Nokia (26% en volume et 22% en valeur). Mais le leader mondial ne s’est pas laissé faire. Le finlandais a fait beaucoup d’effort sur ses produits (nouveau design à clapet) et ses prix pour récupérer les parts de marché perdues tant au niveau mondial que français. Et la réussite est au rendez-vous. Nokia a regagné des PDM au niveau mondial (voir notre article) et rattrape Sagem en France. Mieux, le fabricant a dépassé le français dans les ventes en valeur. Ainsi, à fin 2004, Nokia détient 20,1% du marché en valeur à égalité avec Samsung et devant Sagem avec 18,7%. Mais Sagem demeure le leader hexagonal en volume: 23,3%, devant Nokia avec 21,3%. Selon les observateurs, Sagem profite toujours d’une “préférence nationale” de la part des opérateurs. Le groupe a su répondre aux exigences d’Orange par exemple. Résultat: 4 des 10 principaux combinés vendus en France est un Sagem. Le marché des mobiles en France en 2004

Ventes globales: environ 16,5 millions de combinés Marché en valeur: 1-Nokia: 20,1% 2-Samsung: 20,1% 3-Sagem: 18,7% 4-Motorola: 9,2% 5-SonyEricsson: 7,1% Marché en volume: 1-Sagem: 23,3% 2-Nokia: 21,3% 3-Samsung: 14,6% 4-Motorola: 8,1% 5-Alcatel: 6,3%


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur