La France, premier pays du Wi-Fi dans le monde

MobilitéWifi

Avec plus de 13 millions de bornes locales sur 48 millions dans le monde, la France est la championne du Wi-Fi dans le monde. Mais tout va changer en 2018.

Selon l’opérateur mondial de services Wi-Fi iPass, la France est le pays qui dispose du plus grand nombre de hotspot dans le monde. Soit plus de 13 millions de bornes sans-fil disponibles dans l’Hexagone. Plus qu’aux Etats-Unis, qui plafonnent à 9,9 millions de points d’accès.

L’Europe, premier continent du Wi-Fi

L’Europe s’inscrit d’ailleurs aujourd’hui comme le premier continent Wi-Fi de la planète avec 50% du parc mondial, soit 26 millions de hotspot. Plus du double de l’Amérique du Nord (10,4 millions) et quasiment trois fois plus qu’en Asie (9 millions). En 2014, 47,7 millions de bornes Wi-Fi publiques étaient déployées dans le monde, selon iPass. Soit une borne pour 152 personnes en moyenne (29 en Europe, 35 en Amérique du Nord et 484 en Asie).

Mais la répartition du parc va être bouleversée d’ici 4 ans. Selon les estimations de l’analyste Maravedis Rethink, la France sera alors devancée par les Etats-Unis et la Chine. En 2018, ces derniers proposeront respectivement 75,9 millions et 71,5 millions de hotspot, contre 23,7 millions pour la France, qui conservera la tête de l’offre sans fil terrestre en Europe devant l’Allemagne (21,6 millions) et le Royaume-Uni (14 millions).

L’Asie dominera en 2018

L’Europe descendra alors à la 2e place (près de 108,8 millions de hotspot) derrière l’Asie (114,7 millions) mais devant l’Amérique du Nord (85 millions). Au total, près de 341 millions de points d’accès sans fil apporteront la connexion Internet aux utilisateurs. Soit une borne pour 22 personnes en moyenne dans le monde (7 en Europe, 4 en Amérique du Nord et 40 en Asie).

En 2018, le Wi-Fi s’étendra alors aux avions (pour 60% d’entre eux) et aux trains (11%) contre respectivement 16% et 3% aujourd’hui. Quant aux bornes des particuliers (essentiellement issues des box opérateurs qui attribuent une partie de la bande passante à un accès communautaire), leur nombre passera de 40 millions cette année à 325 millions dans 4 ans.

290 millions de bornes itinérantes

L’étude note par ailleurs que 22,7 millions de bornes Wi-Fi offrent aujourd’hui une itinérance entre les différents fournisseurs de réseau actuels. Un service potentiellement utile aux professionnels en déplacement et qui s’élargira à plus de 289 millions de bornes en 2018.

« Nos données montrent que, très bientôt, le Wi-Fi occupera le devant de la scène, avance Peter White, cofondateur de Maravedis Rethink. Car la soif de données des consommateurs dépasse largement les capacités des réseaux cellulaires, sans compter que les chefs d’entreprise considèrent le Wi-Fi comme le facteur qui leur permet de se démarquer et d’innover. »


Lire également :
Wifi : une évolution constante pour une adoption galopante
Le Wifi public : un marché à 3 milliards de dollars en 2017
L’EFF travaille sur des routeurs WiFi ouverts plus sécurisés

crédit photo © Zurijeta – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur