France : presque 17 millions d'abonnés haut débit

Régulations

La croissance fléchit mais reste soutenue

Le traditionnel observatoire de l’Arcep, le régulateur des télécoms, fait le point sur le marché du haut débit en France. Pour le deuxième trimestre, peu de surprises, la croissance des nouveaux abonnements reste soutenue sur un an même si le rythme s’essouffle.

Au 30 juin 2008, la France comptait 16,7 millions d’abonnés haut débit, dont 15,875 millions en ADSL, le solde représentant essentiellement les clients du câble. Le nombre d’abonnements a augmenté de 450.000 au cours du deuxième trimestre (+2,8%). Sur un an, l’accroissement est de 2,5 millions (+18% contre +27,7% l’an passé). Le rythme de progression annuelle fléchit depuis le troisième trimestre 2006, souligne le régulateur.

Le dégroupage total poursuit son avancée et comptabilise plus de 4,2 millions d’accès (dont 204.000 abonnés pendant le 2e trimestre), soit plus de la moitié des accès achetés sur les marchés de gros du haut débit par DSL.

Comme depuis plusieurs trimestres, ce sont les collectivités locales qui dynamisent le dégroupage total. “Cette extension du dégroupage continue de s’appuyer sur les déploiements de réseaux initiés par les collectivités locales et sur l’offre LFO proposée par France Télécom. Au 30 juin 2008, 3.421 répartiteurs étaient ainsi raccordés par les opérateurs alternatifs, couvrant 71,2% de la population”, indique l’Arcep.

Les opérateurs alternatifs (Free, Neuf Cegetel…) ont encore élargi leur couverture du pays : ils touchaient fin juin 71,2% de la population, contre 69,7% le trimestre précédent.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur