France : rien n’arrête le e-commerce

Régulations

Les ventes sur Internet sont restées très vigoureuses au premier trimestre

Le commerce électronique ne fait pas de pause. Après un excellent quatrième trimestre, les ventes en ligne en France ont encore “progressé à un rythme soutenu”pendant les trois premiers de l’année, selon la Fevad, la Fédération des entreprises de vente à distance.

Même tonalité de la part de Médiamétrie qui observe un bond de 19% du nombre d’acheteurs en ligne au premier trimestre, soit 17,9 millions de personnes.

Pour le club des acteurs de la vente à distance, le e-commerce français a progressé de 40% au premier trimestre pour atteindre 4 milliards d’euros.

Déjà, les professionnels misent sur une année 2007 excellente et tablent sur un chiffre d’affaires global de 16,8 milliards d’euros contre 12 milliards d’euros en 2006. Il s’agira d’un énième nouveau record annuel.

Le chiffre d’affaires du secteur avait atteint 5,7 milliards d’euros en 2004 et 8,7 milliards en 2005.

L’engouement pour le haut débit : 14 millions d’abonnés et la confiance grandissante pour les systèmes de paiements expliquent en partie le phénomène. Par ailleurs, le nombre de cyber-commerçants a lui aussi explosé.

Le cyber-acheteur type est un jeune de moins de 34 ans (46%) et 45% d’entre eux sont des femmes.

Selon la Fevad, le commerce en ligne français devrait atteindre 21 milliards en 2008 et 32,8 milliards en 2010.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur