France : smartphones et jeux vidéo sauvent le marché des biens technologiques

Cloud

Après 10 ans de croissance ininterrompue, le secteur affiche une baisse de 3% de son chiffre d’affaires

En 2008, les Français ont effectivement moins consommé de biens technologiques, confirme une étude réalisée par l’institut Gfk.

Ni les ventes de produits électroniques grand public, en recul de -6%, ni les produits informatiques (-5%) ni les téléphones mobiles, maintenus par la progression spectaculaire des smartphones, n’auront affiché une santé au beau fixe.

Sur l’ensemble du secteur, le chiffre d’affaires atteint 19,5 milliards d’euros, soit une baisse de 3% par rapport à 2007. Un recul qui met un frein à une période de croissance continue de 10 ans. Et une série de produits en font les frais.

Les livraisons de télévisions ont enregistré une petite croissance de 2% sur l’année 2008, pour un chiffre d’affaires de 4,3 milliards d’euros. Près de 6 millions de postes ont été écoulés.

Les téléphones mobiles -hors smartphones- écoulés à 21,7 millions d’unités, affichent une croissance en recul de 2% par rapport à 2007 et une baisse de 9% en valeur, par rapport à la même année.

Les dépenses moyennes consacrées aux biens hi-tech ont-elles aussi reculé. La dépense moyenne dédiée aux écrans plats en 2007 (entre 499 et 725 euros) a reculé pour se maintenir à 700 euros en 2008. “Cette baisse de la dépense moyenne devrait se confirmer en 2009 pour s’établir aux alentours de 650 euros“, explique Olivier Malandra, directeur de la division électronique grand public chez GfK Retail and Technology,

Le prix moyen de PC a lui aussi reculé pour se fixer à 652 euros, soit une baisse de 16% par rapport 2007. Cette baisse de prix concerne tous les types d’ordinateurs, y compris les modèles portables. La mise sur le marché des netbooks, des portables de petite taille à bas coûts, vendus aux alentours de 350 euros, a littéralement tiré les prix vers le bas.

En fait, l’année 2008 n’a laissé que deux rescapés : les smartphones et l’industrie du jeu vidéo.

Le succès des smartphones ne s’est démenti à aucun moment au cours de l’année écoulée. Avec 1,8 million de modèles écoulés sur 23 millions de modèles vendus, ces terminaux ont représenté “près de 20% du chiffre d’affaires total du marché français en 2008 et devraient représenter près de 30% du chiffre d’affaires 2009″, indique François Klipfel, directeur IT/Télécom chez Gfk France.

L’industrie du jeu vidéo est indubitablement la grande gagnante avec un chiffre d’affaires de 1,57 milliard d’euros, en progression de 19% par rapport à 2007. De bons résultats imputables aux succès cumulés de la Wii, de la Xbox 360 et des grands succès ludiques (GTA 4, Halo 3, Guitar Hero III, etc.).

Les prévisions pour 2009 restent néanmoins pessimistes pour l’ensemble du secteur des produits électroniques.

Le chiffre d’affaires de l’ensemble des produits du secteur devrait reculer à 17,7 milliards d’euros, soit une baisse de 9% par rapport à 2008. Le chiffre d’affaires des produits de télécommunication devrait lui aussi connaître un net recul.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur