France Télécom + Aastra Matra: une offre ToIP pour collectivités

Régulations

L’opérateur historique s’allie au constructeur franco-canadien d’autocommutateurs téléphoniques (PABX) -qui a racheté l’activité téléphonie et la marque Matra (Matracom). Objectif: proposer aux collectivités locales une offre commune de téléphonie sur IP

A l’occasion du Salon des Maires 2005, Aastra Matra Télécom et France Télécom présentent une offre couplée à destination des collectivités territoriales.

Une initiative intéressante à l’heure où, avec la mode du “tout IP”, certaines entreprises ne savent plus où acheter leurs équipements de téléphonie… L’objectif de ce programme, selon le communiqué, consiste à: – optimiser le fonctionnement interne de la collectivité grâce à une mise en réseau de l’ensemble de ses sites, la mutualisation des applications de communication, la mise en place de solutions pour prendre en compte les problématiques de mobilité, de nomadisme et de sécurité. – améliorer le service délivré aux citoyens. Aastra Matra Télécom et France Télécom proposent des solutions destinées à améliorer l’accueil, à gérer des situations de crise (alerte des populations en cas de catastrophe naturelle, d’épidémie, etc.), à développer l’e-administration et simplifier ainsi les démarches des administrés. – favoriser le développement économique local en facilitant l’implantation de pépinières d’entreprises par la mise à disposition de services téléphoniques mutualisés, l’accès au très haut débit, etc. Plusieurs collectivités locales ont déjà fait ce choix: – La mairie de Cergy, qui dispose de 24 sites interconnectés en IP et de 800 postes IP. Elle bénéficie désormais : . d’une qualité de service accrue pour les usagers, notamment par la mise en place d’un numéro unique, d’un serveur vocal interactif, etc. . de communications inter-sites non facturées, . d’une gestion centralisée afin d’optimiser les coûts de fonctionnement, . d’une évolution sans contrainte vers 1000 postes IP par simple ajout de licences, . d’une solution sécurisée grâce à la duplication complète des serveurs de communication. Citons également le Conseil Général des Côtes d’Armor, qui a mis en place un réseau de Téléphonie sur IP offrant des services avancés de CTI (centre d’appels) à 900 employés, grâce à la solution de convergence TWP basée sur des services Web. Ce nouveau réseau est censé leur apporter : – une meilleure efficacité des élus et des employés grâce à la convergence Téléphonie-Informatique permise par TWP ; – une meilleure qualité de service délivrée aux citoyens ; – une solution évolutive qui permettra d’offrir de nouveaux services aux abonnés ; – une réduction des coûts de maintenance et un retour sur investissement rapide grâce à la convergence des flux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur