France Télécom, avec Ya.com, renforce son rang sur l’ADSL en Espagne

Régulations

Comme prévu, l’opérateur historique s’empare de Ya.com pour 320 millions
d’euros

L’affaire est bouclée. France Télécom annonce le rachat du fournisseur d’accès à internet espagnol Ya.com auprès de Deutsche Telekom pour une valeur d’entreprise de 320 millions d’euros.

« Orange se voit ainsi conforté dans sa position de numéro deux sur le marché de l’ADSL en Espagne avec plus d’un million d’abonnés (…) Orange atteint dès aujourd’hui une taille critique avec 18% des parts de marché ADSL « , précise France Télécom dans un communiqué.

Ya.com compte 400.000 abonnés ADSL, il est le 3e FAI du pays. Deutsche Telekom, qui vend actuellement ses actifs non stratégiques (comme Club-Internet) ne sort pas gagnant dans cette affaire. Le groupe allemand avait en acquis ya.com en 2000 pour 550 millions d’euros.

De précédentes rumeurs laissaient penser que le rachat de Ya.com s’accompagnerait de la cession d’Orange Pays-Bas à l’opérateur allemand pour quelque 1,5 milliard d’euros.

France Télécom, qui a dit avoir reçu des offres pour sa filiale néerlandaise, ne fait aucune mention de ce dossier dans le communiqué annonçant la reprise de Ya.com.

Il s’agit de la deuxième acquisition de l’opérateur français en moins de deux ans en Espagne, après le rachat de l’opérateur mobile Amena en juillet 2005 pour 6,4 milliards d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur