France Télécom candidat au foot, Free renonce

Régulations

L’opérateur a déposé une offre afin d’obtenir les droits de diffusion des matchs de la Ligue 1

La Ligue de football profesionnel (LFP) remet actuellement en jeu les très stratégiques droits de diffusion des matchs de football de la Ligue 1. Premiers concernés: les bouquets TV (Canal Satellite et TPS) qui se battent à coups de milliards pour remporter la mise.

Mais ces géants ne sont plus les seuls à s’intéresser au foot. Avec le développement de la TV par ADSL et l’arrivée prochaine de la télévision sur téléphonie mobile (lire nos articles), les opérateurs télécoms et FAI se penchent sur le dossier. La diffusion de matchs ou d’extraits de matchs constitue en effet un produit d’appel sans comparaison pour ces nouveaux services. France Télécom a ainsi déposé un dossier de candidature à la LFP. L’opérateur historique lorgne sur le “lot 4”, celui concernant le paiement à la séance et la vidéo à la demande: idéal pour le Net ou la téléphonie mobile. Ce dossier de candidature sera défendu devant les comités de suivi de la LFP le 7 décembre prochain. Le 10 décembre, les candidats remettront leurs offres financières qui comptent pour 90% des cas dans le verdict final. La partie s’annonce compliquée. Car France Télécom possède avec Canal+ et TPS des liens spéciaux concernant la TV par ADSL. Bref, les dirigeants de la LFP vont devoir trouver une solution qui contente tous le monde ou bien accorder l’exclusivité à un seul candidat. Le fournisseur d’accès à Internet Free, qui a à plusieurs reprises montré son intérêt pour le foot (notamment pour son bouquet de TV par ADSL), a finalement renoncé à déposer une offre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur