France Télécom envisage de fermer ses sites de e-commerce

Cloud

Déficitaires, Alapage.com, Clust et Topachats.fr sont sur la sellette

L’année pourrait très mal commencer pour les salariés des sites de commerce en ligne de France Télécom. Selon une information du site Eco89, l’opérateur historique envisage de fermer purement et simplement ses filiales pour cause de résultats déficitaires.

Alapage.com, Clust et Topachats.fr sont sur la sellette. Selon le site, “les dirigeants du groupe auraient même annoncé au personnel, mi-décembre, leur intention de fermer l’activité”. France Télécom, interrogé par les Echos, reconnait étudier “différentes possibilités pour l’activité de commerce électronique, y compris une cession” en ajoutant “qu’aucune décision n’a été prise jusqu’ici“. Selon le journal, un reclassement des 200 salariés au sein de la maison mère serait envisagé.

Malgré un chiffre d’affaires de 140 millions d’euros, la branche e-commerce de l’opérateur historique perd de l’argent : une vingtaine de millions d’euros en 2007. Et malgré ses efforts, le groupe n’a pas trouvé de repreneurs pour ses sites.

Les difficultés de cette branche restent néanmoins un mystère. Car le e-commerce hexagonal est en pleine forme. Au premier semestre 2008, le secteur a en effet connu une croissance de 30 %. En chiffres, ce sont plus de 10 milliards d’euros qui ont été générés lors des six premiers mois de l’année.

France Télécom avait racheté Alapage en 1999, en pleine “bulle internet”, pour 49 millions d’euros, avant de s’emparer en 2006 de Topachat et de Clust.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur