France Telecom : nouvelle tentative de suicide

Réseaux

Un employé du centre régional de Châlons-en-Champagne de France Telecom a tenté de mettre fin à ses jours. La 10e tentative de suicide depuis 2010.

Vue de l’extérieur, la situation ne semble guère s’arranger pour les salariés de France Telecom malgré le renouvellement de la direction et les plans d’aménagement. On apprend ainsi qu’un employé a tenté, hier, de mettre fin à ses jours dans les locaux de la direction régionale à Châlons-en-Champagne.

Selon le directeur régional, Daniel Nabet, l’homme a tenté de se poignarder, se blessant sans gravité, avant d’être maîtrisé par ses collègues. Personne d’autre n’a été blessé alors que l’employé était emmené aux urgences. Pourtant en congés maladie, le salarié s’était rendu sur son lieu de travail, lundi, probablement pour prolonger son arrêt de travail.

C’est le 10e cas de suicide (ou tentative) depuis le début de l’année qui se déclare chez l’opérateur national. Soit 35 cas recensés depuis début 2008. Cette vague de suicides a créé une crise au sein de l’entreprise, ce qui a remis en cause la gestion des équipes initiée dans le cadre d’une restructuration lancée en 2006. Une gestion jugée brutale par l’inspection du travail qui n’hésite pas à pointer les erreurs répétées de la direction.

Un sondage interne du cabinet Technologia à l’automne révélait que moins de 40 % des salariés étaient fiers de travailler pour France Telecom, contre 96 % auparavant. Les aménagements d’emploi du temps pour les seniors, la nouvelle politique de mobilité et les accords signés avec les syndicats visent à endiguer, à défaut de stopper, les tendances mortifères d’une partie des salariés tout en redynamisant les équipes et redorant l’image de France Télécom. Mais le chemin est encore long, visiblement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur