France Télécom – Orange fibre l’Auvergne

Réseaux

France-Télécom a signé une convention avec les élus locaux d’Auvergne qui encadre le déploiement de la fibre optique dans la région. L’Auvergne, première région de France à très haut débit ?

La fibre optique va investir l’Auvergne. France Télécom – Orange et les responsables de la région et des collectivités locales concernées ont signé, le 7 février, une convention nationale en ce sens. Le document entend encadrer la visibilité et le déploiement des réseaux très haut débit FTTH (Fiber to the home ou fibre à domicile) dans la région. Il servira aussi d’outil « de dialogue et de partage d’informations permettant aux collectivités territoriales d’accompagner efficacement le déploiement de ces réseaux FTTH ». Autrement dit, une formalisation des engagements des pouvoirs publics et de l’opérateur.

Cette convention fait suite à l’engagement pris lors de la Commission de concertation régionale pour l’aménagement numérique du territoire du 21 octobre par France Télécom d’investir dans l’infrastructure très haut débit sur la période 2012-2020 ouverte à tous les opérateurs de service. L’engagement porte sur le territoire des Communautés d’agglomération du bassin d’Aurillac, de Montluçon, du Puy-en-Velay, de Vichy Val d’Allier ainsi que Clermont Communauté et Moulins Communauté et les villes de Riom et de Saint-Flour. Soit 46 % de la population de la région environ. Le sort des autres territoires de l’Auvergne non concernés par la convention se décidera dans le cadre d’une consultation publique pour un réseau d’initiative publique (RIP) à très haut débit.

Une première en France

« Cette convention régionale est une première en France, se félicite le PDG de l’opérateur historique Stéphane Richard. Dans le contexte économique actuel, elle est une étape décisive et concrète d’un déploiement intelligent du Très Haut Débit. Cela montre bien la nécessité de travailler en complémentarité entre les investissements privés et publics. » Pour Francis Lamy, Préfet de la région Auvergne, « Le projet d’aménagement numérique du territoire régional […] pour le déploiement progressif du Très Haut Débit, est désormais entré dans une phase opérationnelle. »

Cette signature a bénéficié de l’historique du territoire en matière de déploiement du haut débit. La quasi-totalité des foyers auvergnats bénéficie du haut débit (à partir de 512 kbit/s) depuis mars 2009. Dans ce cadre, elle est devenue la première région française 100 % haut débit (voire d’Europe selon le Conseil régional) grâce à un partenariat élaboré entre la Région, le département, l’État et l’Europe. Partenariat élargi aux agglomérations afin d’élaborer le SDTAN (Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique) de l’Auvergne dès 2008. Le SDTAN ouvre, en juillet 2011, la porte au très haut débit en favorisant le partenariat public-privé qui se concrétise aujourd’hui par la convention signée avec France Télécom.

Cette convention entre dans le cadre des ambitions d’Orange de couvrir 60 % des foyers français en fibre optique d’ici 2020. Dont 10 millions de foyers d’ici 2015. Un projet budgétisé à 2 milliards d’euros.

Crédit photo © Sven Knie – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur