France Télécom partenaire stratégique du portugais Soneaecom

Cloud

Sonaecom annonce que ses actionnaires ont approuvé l’accord avec France Télécom signé n juin dernier

L’opérateur historique détiendra

23,7% de Sonaecom selon les termes de la transaction conclue en juin (voir notre article) et qui vient d’être approuvée lors d’une assemblée d’actionnaires, a ajouté Sonaecom dans un communiqué. L’accord prévoit aussi que France Télécom transférera sa participation dans trois sociétés de communications non cotées, qu’il détient avec Sonaecom, directement au groupe portugais, à savoir: – les entreprises Optimus – la compagnie de téléphonie fixe Novis – le fournisseur d’accès à internet Clix. Le transfert aura lieu via l’augmentation de capital de 70 millions d’euros de Sonaecom, à laquelle le groupe français a souscrit avec ses participations dans les trois filiales. France Télécom détenait précédemment 43,3% de Novis et de Clix, et 20,2% d’Optimus. Le groupe portugais a précisé dans son communiqué que les autorités de tutelle du pays devaient encore donner leur feu vert pour que l’augmentation de capital soit bouclée. France Télécom aidera les filiales de Sonaecom pour les opérations de roaming (frais de services itinérants internationaux), les services d’interconnexion et multimédias et les opérations d’achats de combinés mobiles. Sonaecom avait déjà fait savoir qu’il voulait avoir l’entière propriété d’Optimus, Novis et Clix afin d’accroître sa souplesse financière. Il désire aussi que le groupe de services collectifs Energias de Portugal et la holding publique d’investissement Parpublica, qui détiennent également des participations dans les filiales de communications, transfèrent à leur tour leurs parts directement à Sonaecom. (Source : Reuters)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur