France Télécom s’offre Madonna en exclusivité

Régulations

Pour la première fois, des extraits du nouvel album de l’artiste seront diffusés en avant-première sur les réseaux fixes et mobiles de l’opérateur

Allo? C’est Madonna. Internet et le téléphone mobile vont-ils supplanter les médias classiques ? Pour la première fois en effet, la sortie française d’un album étranger, celui de Madonna, sera d’abord exploitée sur les réseaux de France Télécom avant une diffusion en radio ou en TV.

L’opérateur français a en effet signé un partenariat avec Warner Music, la maison de disque de Madonna. Les clients du groupe pourront ainsi découvrir progressivement et en avant-première le nouvel album de l’artiste avant sa sortie mondiale, sur Orange, Wanadoo, la ligne fixe et MaLigne tv. La radio, média traditionnel pour diffuser un single avant sa sortie en prend un coup. Jusqu’à la sortie officielle de l’album le 14 novembre, les fans auront progressivement accès à des contenus exclusifs: sonneries, Fun tones (tonalités d’appel), logos, écoute en streaming de nouveaux titres sur Orange World et Wanadoo.fr, édition spéciale et clip vidéo du nouveau single, vidéos live inédites… A partir du 17 octobre, il sera possible de télécharger le single complet ‘ Hung Up ‘ pour les clients d’Orange et de Wanadoo. Le clip vidéo du single en streaming et en téléchargement sur Orange, Wanadoo et en VOD sur MaLigne tv sera disponible la dernière semaine d’octobre. C’est un très joli coup pour France Télécom qui cherche à populariser ses services musicaux au sein de ses réseaux qu’ils soient fixes ou mobiles. La musique fait désormais partie des killer applications des opérateurs et des fournisseurs d’accès Internet. Selon une étude de Network Management Group (TMNG), une majorité des abonnés mobile attendent en priorité des services de téléchargement ou d’écoute. Depuis plusieurs mois, les initiatives se multiplient (voir nos articles). En France, France Télécom et SFR ont annoncé une nouvelle cascade d’accords et de nouveaux services. France Télécom a ainsi signé un partenariat cadre avec Warner Music permettant d’ores et déjà de distribuer son catalogue au travers de services musicaux multi-supports: Orange (mobile), Wanadoo (Internet) et le fixe, à la fois en France et à l’international. L’opération Madonna en est la première concrétisation. Pour répondre aux nouveaux usages de la musique, France Télécom a également conclu avec Warner Music un partenariat non exclusif pour conduire ensemble une réflexion sur le développement de nouveaux produits et services musicaux pour les mobiles, Internet et la ligne de téléphone fixe. L’opération Madonna en est la première concrétisation. Les deux parties travailleront également sur le développement de solutions de protection avec l’appui de Viaccess, filiale de France Télécom spécialisée dans la distribution sécurisée de contenus, et les équipes de Recherche et Développement de France Télécom. Avec la téléphonie mobile, il devient clair que l’Industrie du disque a trouvé son Chevalier Blanc. Il faut ainsi rappeler que les “pauvres” Majors qui se plaignent des effets du P2P sur leurs ventes ont de belles compensations. Le seul marché des sonneries pour portables supplante la vente de “singles” dans certains pays en valeur. Ainsi, selon l’IFPI (Fédération internationale de l’industrie phonographique), “la musique sur les portables va devenir une source majeure de revenus pour les maisons de disques”. Le cabinet Forrester cité par l’opérateur SFR estime même que la téléphonie mobile pourrait représenter le quart du marché de la musique en France en 2007 (600 millions d’euros sur 2,4 milliards).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur