France Télécom: une rumeur de licenciements agite les syndicats

Régulations

D’après le quotidien La Tribune, qui cite un communiqué du Syndicat FO Communication, l’inquiétude est grandissante chez les salariés, car des rumeurs circulent autour de l’annonce d’une réduction massive des effectifs

L’opérateur doit en effet annoncer ses résultats pour l’année 2005 et ses perspectives pour 2006, demain mercredi.

Anticipant cette annonce, le syndicat FO Communication évoque : “des rumeurs orchestrées par la direction pour préparer l’opinion à une réduction massive des effectifs.” La peur est sérieuse, et FO exige que France Télécom ne prononce aucun licenciement. Une demande qui risque de ne pas être écoutée, car pour le patron de l’opérateur, Didier Lombard, l’important pour le moment est de présenter un plan de reconquête du marché face à la montée en puissance de la VoIP. Dans son communiqué, le syndicat précise que “les fonctionnaires qui le souhaitent, puissent, sans limitation, être affectés dans la fonction publique ou des entreprises publiques”, mais aussi que “le dispositif de départ anticipé à la retraite, ayant bénéficié à prés de 45.000 personnes, soit prorogé au-delà de 2006”. Enfin, demain 14 février, France Télécom devrait annoncer un résultat d’exploitation en hausse de 19 % à 11,1 milliards d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur