France Télécom veut étoffer sa présence au Proche Orient

Régulations

L’opérateur historique s’est déclaré intéressé par une prise de participation supplémentaire dans Jordan Telecom, l’opérateur du royaume de Jordanie. En attendant l’Irak?

La Jordanie n’est pas une terre vierge pour France Télécom ! Le petit royaume dispose en effet d’un unique opérateur télécoms, Jordan Telecom, dans lequel France Télécom possède une participation de 40%.

Le royaume envisage de privatiser Jordan Telecom en se séparant de sa participation de 41,5%, pour 508 millions de dollars. Un moyen pour France Télécom de se renforcer au Moyen-Orient. “Nous sommes désireux d’accroître notre participation. Il est important de continuer ce que nous avons commencé“, a déclaré Thierry Breton, p-dg de l’opérateur français, en visite à Amman. “Il y a un processus en cours et France Télécom a clairement fait savoir qu’il souhaitait participer à ce processus“. “Nous estimons avoir établi un modèle d’entreprise très solide en étant ici, en Jordanie, le seul opérateur intégré du Proche-Orient. (?) Nous sommes ouverts à toutes les possibilités partout quand nous estimons que cela cadre avec notre stratégie“. Après l’Algérie, l’Egypte et la Jordanie, Thierry Breton lorgne du côté de? l’Irak.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur