France: vaste coup de filet anti-pirates

Régulations

110 personnes ont été arrêtées et 36.000 copies de films ont été saisies

La pression sur les pirates de DVD ne faiblit pas. Un peu partout en Europe, se multiplient les coups de filet contre ces pirates qui copient des films et les mettent en vente sur Internet. La France n’est pas en reste avec une vaste opération de gendarmerie qui s’est déroulée entre le 7 et le 18 juillet.

La gendarmerie a en effet démantelé un réseau d’échange illégal de films contrefaits entre internautes, procédant à l’arrestation de 110 personnes dans toute la France et à la saisie de plus de 36.000 copies de films. La valeur totale des contrefaçons saisies a été évaluée à un million d’euros. Les gendarmes ont procédé à ces interpellations après avoir identifié les internautes qui fréquentaient un site Internet “facilitant l’échange et la vente de contrefaçons de films réalisées à partir de DVD”, a précisé à l’Associated Press le lieutenant Jean-Luc Sauvage, qui a dirigé les investigations. Collectionneurs Cent quinze personnes faisaient figurer sur ce site la liste des films piratés en leur possession, et proposaient de les échanger, ou parfois de les vendre. Le propriétaire du site a été interpellé en région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Les suspects participaient à ce réseau “pour collectionner des films, parfois très récents”, et procédaient “à des ventes à petite dose”, faute de trouver des partenaires d’échange, ou “pour couvrir leur frais, comme l’achat des disques vierges”, a précisé le responsable de l’enquête. Dans la plupart des cas, les gendarmes ont retrouvé à leur domicile une vidéothèque garnie de quelques centaines de films piratés, gravés sur des CD.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur