France : VoIP et services 3G en plein essor

Cloud

On compte 16,6 millions de foyers connectés au haut débit

La croissance du marché des communications fixes et mobiles continue à progresser en France. Preuve que dans un environnement économique difficile, les foyers continuent à arbitrer leurs dépenses en faveur de ces postes, jugés aujourd’hui comme incompressibles.

Selon le dernier Observatoire des services de télécommunications établi par l’Arcep pour le 2e trimestre 2008, le revenu des seuls services de communications électroniques sur le marché final est de 10,1 milliards d’euros, soit une augmentation de 3,9% sur un an.

Dans le fixe, le régulateur des télécoms a comptabilisé 17,8 millions d’abonnements à Internet parmi lesquels 93,3% (soit 16,6 millions) d’accès à haut débit. Sur un an, la hausse est de 2,5 millions (+17,4%). Le revenu Internet augmente de 13,0% sur un an au 2ème trimestre 2008. Il s’élève à 1,3 milliard d’euros, dont 1,2 milliard attribuable aux accès à haut débit.

La téléphonie sur Internet continue sa formidable percée, portée par l’essor des abonnements dual ou triple-play qui sont devenus la règle chez les FAI. La VoIP représente désormais près d’un tiers (31,3%) de l’ensemble des abonnements téléphoniques (40 millions) et ce, malgré un faible accroissement ce trimestre (0,6 million).

L’IPTV rassemble quant à elle 33% du parc haut débit soit 5,2 millions d’abonnés.

Avec 11,4 milliards de minutes, les communications IP représentent 42% de l’ensemble du trafic émis au départ des postes fixes (contre 30% un an auparavant). A noter, la consommation mensuelle moyenne est supérieure de deux heures à celle d’un service de téléphonie classique (respectivement 5h10 et 3h05 de communications par abonné et par mois au 2ème trimestre 2008).

Du côté du mobile, on compte 6,6% d’abonnement de plus sur un an au 2ème trimestre 2008, soit 3,5 millions de clients supplémentaires. Au total, le marché français rassemble 56 millions de personnes, les deux tiers sont au forfait. Ce rythme de croissance se situe à un niveau comparable à celui

observé depuis le début de l’année 2007, commente l’Autorité.

Bonne nouvelle pour les opérateurs, l’usage du haut débit mobile commence enfin à se démocratiser. Le lancement des forfaits illimités ou quasi-illimités commencent à faire leurs effets.

Le nombre d’utilisateurs actifs des services 3G (voix, visiophonie, télévision mobile, transferts de données…) atteint 7,6 millions à la fin du deuxième trimestre 2008, ce qui correspond à 14% des clients des opérateurs mobiles. En un an, ce nombre a augmenté de près de trois millions (+61,3%).

Les services de type multimédia mobile (accès à l’Internet mobile, envoi de MMS) ont été utilisés par près de 17 millions de clients au cours du trimestre. L’accès à ces services s’effectue de plus en plus grâce aux terminaux et réseaux mobiles de troisième génération (3G).

Le nombre de SMS émis au cours du 2ème trimestre 2008 s’élève à 7,8 milliards. Pour le troisième trimestre consécutif, le volume de messages s’accroît très fortement par rapport au trimestre précédent, portant la croissance annuelle à 75,2%. Le nombre de SMS envoyé en moyenne par mois par un client atteint 46 SMS au deuxième trimestre 2008, contre 28

un an auparavant.

Mécaniquement, le chiffre d’affaires des opérateurs progresse, ce qui donnera du grain à moudre aux partisans de la taxe de 0,9% sur ces revenus pour financer l’arrêt de la publicité sur les chaînes de TV du service public. Le revenu des services mobiles (téléphonie et transport de données) s’élève sur la période à 4,6 milliards d’euros et le rythme de croissance annuelle de ce revenu reste relativement élevé et se maintient autour de 5 à 6% depuis le début de l’année 2006 (+5,9% au 2ème trimestre 2008).

Enfin, le nombre de numéros portés s’élève à 301 000 au deuxième trimestre 2008, soit un quasi doublement par rapport au deuxième trimestre 2007. Ce qui devrait profiter aux MVNO ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur