Frédéric Laluyaux (Anaplan) : « Il faut transformer le marché de l’aide à la décision »

Logiciels
Frédéric Laluyaux © Anaplan

En rapide croissance, le spécialiste américain de l’EPM Anaplan arrive en Europe. Son CEO, le Français Frédéric Laluyaux, nous brosse le portrait de cette société et de son offre cloud.

Anaplan est une solution cloud qui permet de planifier et modéliser les tâches et budgets d’une société. Bref, c’est un élément clé dans le pilotage de la performance des entreprises (EPM pour Enterprise Performance Management).

Frédéric Laluyaux © Anaplan
Frédéric Laluyaux (Président et CEO)

Chez l’éditeur, nous retrouvons d’anciens employés d’Adaytum (racheté par Cognos, puis Cognos par IBM).

Côté présidence, c’est le Français Frédéric Laluyaux qui est actuellement aux commandes de la société.

Il a précédemment œuvré au sein d’une autre start-up du monde de l’EPM, ALG Software (rachetée par Business Objects, lui-même passé dans le giron de SAP).

L’intérêt pour lui de prendre la tête d’Anaplan ? « J’étais convaincu de la nécessité de transformer le marché de l’aide à la décision. » Il nous confie également qu’il souhaitait revenir au développement et à la vente d’une solution logicielle.

« Je suis tombé par hasard sur Anaplan, qui recherchait un nouveau CEO », ajoute-t-il. Un coup de foudre immédiat pour ce spécialiste du pilotage de la performance des entreprises.

Une plate-forme complète

Anaplan se veut une pile consolidée regroupant le décisionnel, le multidimensionnel, le transactionnel et le planning. Tout un programme. L’ensemble est accessible en mode cloud, pour une mise en œuvre plus facile. « Anaplan peut traiter les problèmes sous l’angle financier et opérationnel », précise Frédéric Laluyaux.

Il est ainsi aisé d’aller du plan stratégique à la définition des objectifs. Mais également de faire remonter des informations commerciales vers les services financiers. Par exemple calculer directement la partie variable de la rémunération des commerciaux en fonction de leurs résultats.

Dans cette optique d’aller rapidement du modeling le plus générique à l’opérationnel le plus ciblé, l’exemple de MacAfee est parlant. La société a été très loin dans son utilisation d’Anaplan. Au point même qu’elle a créé un centre d’excellence de 20 personnes dédié spécifiquement à cette offre. Le cas de MacAfee est détaillé plus avant dans ce PDF.

Anaplan souhaite continuer à développer sa vision, qui se compose de trois points principaux :

  • poursuivre le développement des fonctions de modeling, tout en renforçant ses positions, « actuelles et en Europe » ;
  • permettre l’accès et la modification des modèles par les utilisateurs, sans besoin d’expertise ;
  • faire croitre la taille et l’activité de la communauté gravitant autour de son offre.

« Nous sommes obsédés par le fait de donner la possibilité aux utilisateurs de travailler dans Anaplan », indique son patron. Anaplan se veut ainsi plus une plate-forme communautaire qu’un simple logiciel.

Voilà qui n’est pas sans rappeler le discours tenu par Salesforce.com : l’accessibilité de l’offre, le cloud et un traitement des informations ultra rapide, via des techniques “in-memory”.

Anaplan arrive en force en Europe

Créée en 2011, la société a connu une croissance rapide. Depuis l’arrivée de son nouveau CEO au cours de l’été 2012, l’effectif est passé de 25 personnes à 70. 160 employés devraient être présents d’ici la fin de l’année.

Côté chiffre d’affaires, nous notons 800% de croissance en un an et un portefeuille client qui a grimpé de 500%. Il comprend 55 références, dont des grands comptes : McAfee, Pandora et Health Trust, Premier Farnell…

Laurent Lefouet © Anaplan
Laurent Lefouet (Managing Director EMEA)

Éditeur américain, Anaplan s’attelle aujourd’hui au marché européen. La société renforce ainsi sa présence au Royaume-Uni, via le rachat de son distributeur Vue Analytics. « Le Royaume-Uni dispose d’une équipe solide, existant depuis plus d’un an. » Cette dernière devrait doubler dans l’année.

En France, un bureau est créé. Il aura pour charge d’aller chercher des partenaires intégrateurs, « grands et petits, ainsi que des spécialistes du décisionnel ». Cinq salariés sont ici à l’ouvrage. Un nombre qui devrait lui aussi doubler d’ici la fin de l’année.

À la tête de l’activité Europe de la société, Laurent Lefouet (Managing Director EMEA), un autre transfuge d’ALG Software. Il travaillera en France, siège européen d’Anaplan.

Crédit photos : © Anaplan

Découverte de la solution de planification Anaplan

Découverte de la solution de planification Anaplan

Image 1 of 5

Découverte de la solution de planification Anaplan
Anaplan est une société qui propose un outil de modélisation et d’optimisation des tâches et budgets en mode cloud. Une offre d’EPM qui gagne rapidement des parts de marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur