Free lance sa 4G au prix de la 3G

4GRéseaux

Free ne se contente pas de casser les prix de la 4G. Il offre aussi le forfait le plus élevé en volume. Mais sur un réseau très haut débit encore modeste.

Xavier Niel avait promis de casser les prix de la 4G et un lancement imminent. Il tient ses promesses. Free annonce un forfait 4G au même tarif que celui de la 3G. Soit 19,99 euros par mois (15,99 euros pour les abonnés Freebox). Avec les mêmes services (voix, SMS/MMS illimités et appel depuis le Portugal). Le très haut débit mobile en plus.

20 Go de données

Si le prix reste inchangé, le volume de données explose. Il passe de 3 Go à 20 Go en 4G (le débit est réduit au-delà). Soit tout simplement la meilleure offre en volume du moment. Seul Bouygues Telecom s’en rapproche avec 16 Go… mais pour 60 euros. L’offre de Free est donc trois fois moins onéreuse que celle de son concurrent le plus proche à forfait plus ou moins comparable. Voilà qui va faire mal à la concurrence.

Sauf que, le réseau 4G de Free reste encore modeste avec 700 antennes activées sur le territoire à travers plus de 1 000 communes, l’opérateur ne précise toutefois pas lesquelles. A titre de comparaison, au 1er novembre, SFR disposait de 718 antennes en services (dont 435 en 800 MHz), Orange de plus de 3 400 et Bouygues Telecom de plus de 4 600, selon l’ANFR (Agence nationale des fréquences) qui publiera jeudi les chiffres du 1er décembre. Free est donc loin, voire très loin, de ses concurrents en matière de couverture 4G.

Mais la filiale d’Iliad annonce que « le réseau 4G va rapidement croître avec la mise en place de plusieurs centaines de nouveaux sites 4G dans les prochaines semaines ». Il est vrai que l’opérateur a de la marge puisque, toujours au 1er novembre, l’ANFR lui avait accordé le droit d’exploitation pour 1336 antennes. Déjà déployées, il ne reste à Free qu’à les « allumer ».

150 Mbit/s

A défaut de fréquences 800 MHz dont disposent ses concurrents et qui permettent une plus grande couverture et une meilleure pénétration des bâtiments qu’en 2600 MHz, Free rappelle que ses 20 MHz de largeur de bande lui permettent d’offrir une bande passante de 150 Mbit/s. Soit la même capacité qu’Orange alors que Bouygues Telecom et SFR sont limités à 100 Mbit/s (mais le LTE-A se profile).

Les abonnés 3G actuels du casseur de prix peuvent bénéficier de la 4G en l’activant dans leur espace abonnés et à condition de disposer d’un terminal compatible. Il restera néanmoins à vérifier la qualité du réseau de Free face à celle de ses concurrents. Lesquels pourraient être appelés à s’aligner sur les tarifs ou accélérer le déploiement de leurs réseaux 4G s’ils veulent continuer à grossir leur base clients très haut débit. Suicidaire ?


Lire également
Mutualisation : Bercy en désaccord avec les méthodes de Free
Free Mobile dépasse les 7 millions d’abonnés


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur