Free intéressé par le reliquat des licences mobiles 3G

Réseaux

Les conditions d’attribution de deux autres lots de fréquences hertzienne pour le développement des réseaux de téléphonie mobile 3G font l’objet de tractations.

Après l’attribution, en décembre, de la 4e licence 3G à Free Mobile pour 240 millions d’euros, le feuilleton de la distribution des spectres de fréquences hertziennes se poursuit. Rappelons que la filiale télécom d’Iliad a obtenu le premier des trois lots du spectre de fréquences que le gouvernement avait divisé par trois, ainsi que le montant de la licence, afin de palier l’échec de la première phase d’attribution en 2007.

Il reste donc deux lots à attribuer, respectivement de 5 MHz et 4,8 MHz, dans la bande de fréquences de 2,1 GHz. Comme décidé lors du redécoupage, ces fréquences sont destinées à permettre aux opérateurs d’améliorer leur réseau mobile haut débit. Orange, SFR et Bouygues Telecom devraient donc se montrer intéressés… au même titre que Free Mobile. Ce dernier s’engage notamment à couvrir 27 % de la population d’ici 2 ans et 90 % avant 8 ans. Quelques fréquences supplémentaires seraient donc bienvenues.

Reste à fixer le prix de ces nouvelles licences. Si, à l’origine, la vente des trois licences devait couvrir les 619 millions d’euros payés par chacun des opérateurs mobiles déjà en place, la stratégie pour ces nouvelles attributions est finalement corrigée. Le gouvernement craint en effet qu’un prix trop élevé effraie les candidats, rapporte La Tribune (04/01). De l’autre côté, les opérateurs mobiles actuels tendraient à favoriser un tarif élevé, au-delà de 200 millions d’euros, espérant ainsi éliminer d’office la candidature de Free. Lequel milite évident pour un prix de réserve bien plus bas, à 50 millions.

Toujours selon le quotidien économique, le gouvernement pourrait trancher pour un juste milieu autour de 120 millions d’euros. Rien n’est encore décidé. L’appel à candidature est attendu pour fin janvier, en vue d’une attribution des nouvelles fréquences au printemps prochain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur