Free mobile : c’est pour demain

MobilitéOperateursRéseaux

Free mobile annoncera ses forfaits de téléphonie demain, mardi 10 janvier. Le profil des offres reste encore secret.

Le suspens touche à sa fin. Free dévoilera demain matin, mardi 10 janvier, ses offres mobiles. La filiale d’Iliad a envoyé une invitation à la presse. En avance par rapport à la date spéculée précédemment qui fixait au 12 janvier l’annonce. Néanmoins, l’annonce des offres n’implique pas leur lancement immédiat. Quelques jours pourraient s’écouler, donc, entre leur présentation et leur commercialisation effective.

Il reste que le contenu de ou des offres reste à ce jour secret. Néanmoins, l’image jointe à l’invitation presse lance quelques pistes. On y voit la photo d’une page d’un supposé dictionnaire dont la mise au point est focalisée sur le mot « Free » (jusqu’alors absent des dictionnaires français à notre connaissance). Le terme est accompagné de sa définition : « Free : qui est libre, sans engagement, sans contrainte, sans limite, libéré, affranchi. » (la faute est – encore une fois – d’origine).

Une définition qui insiste particulièrement sur l’absence d’engagement, de contraintes et de limites. Autrement dit, les caractéristiques typiques d’un forfait mobile illimité. Reste à savoir ce qui sera vraiment illimité. La voix ? Probablement. Les offres voix illimitées ayant explosé ces derniers mois, le contraire serait étonnant. La consommation de données ? Moins sûr tant la congestion des réseaux mobile est un vrai problème pour les opérateurs. Mais gageons que Free saura nous surprendre. Peut-être qu’il aura massivement recours à son réseau de hotspots FreeWifi pour proposer le service de consommation de contenus illimité et éviter ainsi d’engorger son réseau mobile.

Des prix divisés par deux

Reste à savoir pour quel tarif. Xavier Niel, le patron d’Iliad, n’a cessé d’évoquer des économies substantielles pour les ménages. Dans une interview vidéo de notre confrère ITespresso.fr, le dirigeant promettait des prix divisés par deux par rapport à ceux de la concurrence. Mais par rapport à quelle offre ?

À notre connaissance, les offres mobiles voix et SMS illimités sans engagement (mais sans téléphone) les moins chères du moment se trouvent autour de 25 euros par mois chez B&You (la marque bas coût de Bouygues Telecom) et Prixtel (mais limitées à 100 Mo de données échangées dans les deux cas). Free dévoilera-t-il une offre à 12,50 euros ? Quelle que soit l’annonce, elle risque de faire grincer des dents la concurrence.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur