Free Mobile prêt à accueillir les MVNO

OperateursRéseaux

Free Mobile a publié ses conditions commerciales d’accueil des MVNO et Full MVNO. Des conditions peu séduisantes.

Conformément à ses obligations d’opérateur mobile, Free Mobile a publié ses offres d’accueil des opérateurs de services mobiles sans réseau (MVNO) pour les services 3G/GSM. Une information révélée par Univers Freebox. La filiale d’Iliad entend accueillir à la fois des MVNO classiques dits « Light » et des « Full MVNO ». Les offres sont consultables au format PDF ici et .

Rappelons que les Full MVNO bénéficient de l’ensemble des éléments « intelligents » du réseau de l’hôte, à savoir une certaine forme de contrôle de leurs abonnés, la possession d’une partie du sous-système radio, etc. Soit la quasi-totalité des éléments du réseau à l’exception, évidemment, de l’accès radio.

Des conditions peu engageantes

Les offres sont distinctes entre les deux types d’opérateurs de réseaux virtuels. Concernant les principaux services, les Full MVNO paieront 5 centimes d’euros la minute voix et le mégaoctet et 1 centime par SMS. Des tarifs qui ne seront accordés aux MVNO « simples » qu’à partir du premier juillet 2012 (sauf pour le prix de la data, identique). En attendant, ils se verront facturer 0,5 centime de plus pour la voix alors que le SMS sera à 4,35 centimes.

Mais le ticket d’entrée des Full MVNO s’élève à 2 millions d’euros. Plus 2 euros mensuels par SIM de client actif, avec un minimum de facturation mensuel de 1 million d’euros. L’offre exclut par ailleurs l’accès au service 4G (qui n’est de toute façon pas lancé ce jour), mais aussi aux Femtocell de Free (ou autre dispositif équivalent), ni aux hotspots WiFi de l’opérateur et n’inclut pas les accords d’itinérance internationale, mais aussi française. Autrement dit, les MVNO ne pourront pas bénéficier du réseau d’Orange sur lequel repose la stratégie de Free pour offrir son service à l’échelle nationale. Avec 27 % de couverture aujourd’hui (et les polémiques autour de l’efficacité de cette couverture), il serait étonnant que les candidats se bousculent au portillon.

Crédit photo © Swisshippo – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur