Free ouvre l’accès à la République Tchèque dans son offre mobile

DSIMobilitéRéseaux

Avec l’arrivée de la République Tchèque, l’offre de roaming incluse dans le forfait 3G mobile de Free couvre désormais neuf territoires.

Six. C’est le nombre de semaines qui séparent la dernière annonce de Free en matière d’ouverture mobile de territoires pour son offre de roaming. Un délai relativement étendu en regard des précédentes annonces dont le rythme tendait à s’accélérer. Rappelons que ces dernières se font au compte-goutte.

Après l’Autriche le 1er avril dernier, l’opérateur de la 4e licence mobile 3G annonce aujourd’hui l’ouverture de la République Tchèque pour ses abonnés mobiles à l’offre à 20 euros (16 euros pour les abonnés Freebox) qui disposent de plus de deux mois d’ancienneté. Les conditions restent les mêmes que précédemment : usage des services voix et SMS/MMS en illimité depuis la République Tchèque vers la France et localement, ainsi que consommation de 3 Go d’Internet mobile à raison de 35 jours par année civile. Un bon prétexte partir visiter Prague.

La concurrence s’adapte

Initiée en avril 2013 avec le Portugal, l’offre de roaming de Free couvre aujourd’hui neuf territoires, essentiellement européens (Portugal, Antilles et Guyane Française, Italie, Allemagne, Pays-Bas, Israël, Pologne, Autriche et République Tchèque). Une initiative qui a poussé la concurrence à lancer à son tour des offres d’itinérance forfaitaire à travers des formules plus ou moins proches.

Ainsi Bouygues Telecom propose 1 Go de données à consommer, en plus de la voix, dans l’ensemble de l’Europe et les DOM dans son offre B&You (lire Roaming : Free intègre Israël et B&You propose 1 Go en Europe) mais aussi en direction des entreprises. SFR préfère jouer la carte du forfait dédié tout en ouvrant ses formules Carré à l’international (lire Le roaming en Pologne chez Free Mobile et dans toute l’Europe chez SFR). Orange, pour sa part, réserve le roaming européen aux forfaits haut de gamme. A chacun sa stratégie.

crédit photo © William Perugini – shutterstock


Lire également

Mobilité : la fin du roaming programmée pour décembre 2015 en Europe

Internet mobile : deux Français sur trois coupent la prise lorsqu’ils voyagent en Europe
Roaming : la data pèsera 42 milliards de dollars en 2018


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur