Pour gérer vos consentements :

Free Pascal 3.0.0 va du DOS 16 bits à iOS 64 bits et Java

Une nouvelle version majeure du compilateur Free Pascal vient d’être livrée, la 3.0.0. Ce compilateur Open Source Pascal, Pascal Objet et Delphi monte en puissance.

Il permet également de compiler du code pour de nouvelles plates-formes : les smartphones et tablettes iOS 64 bits ; les puces ARM 64 bits sous Linux ; les machines Android ARM, x86 ou Mips ; les solutions IBM AIX 32 bits et 64 bits et même MS-DOS en mode 16 bits.

Des puces 64 bits les plus puissantes, aux offres 16 bits les plus anciennes, Free Pascal couvre dorénavant un large spectre de solutions matérielles. Bon point, il pourra générer du code dédié aux machines virtuelles Java (JDK/JRE) et Dalvik (Android).

Un éventail complet de plates-formes

Tous les binaires ne sont pas encore accessibles, mais nous avons pu dénombrer les suivants :

  • Android ARM, x86 et MIPS (cross-compilation depuis Windows 32 bits)
  • DOS 16 bits (cross-compilation depuis Linux x86 32 bits / 64 bits ou Windows 32 bits)
  • DOS 32 bits (natif)
  • FreeBSD 32 bits et 64 bits (natif)
  • iOS (cross-compilation depuis OS X)
  • Java (cross-compilation depuis OS X)
  • Linux x86 32 bits et 64 bits (natif)
  • Nintendo DS (cross-compilation depuis Windows 32 bits)
  • Nintendo Game Boy Advanced (cross-compilation depuis Windows 32 bits)
  • Nintendo WII (cross-compilation depuis Windows 32 bits)
  • OpenBSD x86 32 bits (natif, mais support limité des dernières versions de l’OS)
  • OS/2 (natif)
  • OS X x86 32 bits et 64 bits (natif)
  • OS X Power PC 32 bits et 64 bits (natif et cross-compilation depuis OS X x86)
  • Windows CE ARM (cross-compilation depuis Windows 32 bits)
  • Windows 32 bits (natif)
  • Windows 64 bits (cross-compilation depuis Windows 32 bits)

Faute d’un nombre suffisant de mainteneurs, toutes les combinaisons de compilateurs et cross-compilateurs n’ont pas (encore) été fournies. Nous notons ainsi l’absence de packages pour Linux ARM, Power PC et SPARC (que vous trouverez toutefois directement dans les dépôts des distributions Linux). La cross-compilation Java n’est également pas proposée sur toutes les plates-formes.

Dans les plans des développeurs se trouve une future passerelle LLVM, qui permettra d’accéder à de nouvelles plates-formes. Elle est attendue pour Free Pascal 4.0.

À lire aussi, notre dossier programmation Raspberry Pi :
Raspberry Pi et développement : Apprendre à programmer (épisode 1)
Raspberry Pi et développement : Java SE, first class citizen (épisode 2)
Raspberry Pi et développement : C/C++ à toutes les sauces (épisode 3)
Raspberry Pi et développement : du calcul au Big Data (épisode 4)
Raspberry Pi et développement : .NET, avec ou sans Windows (épisode 5)
Raspberry Pi et développement : un RAD nommé Xojo (épisode 6)

Crédit photo : © Welcomia – Shutterstock

Recent Posts

JavaScript : Meta bascule Jest en open source

Meta a officiellement transféré Jest, son framework de test, à la Fondation OpenJS. Celle-ci s’engage…

2 heures ago

Avec Viva Goals, Microsoft rassemble les collaborateurs autour des objectifs business

Microsoft continue d’étoffer sa plateforme Viva, dédiée à l’expérience collaborateur, en lançant Viva Goals, un…

3 heures ago

Développeurs : Google Cloud pousse Assured OSS

Google Cloud va distribuer un ensemble large de bibliothèques logicielles open source approuvées par ses…

6 heures ago

Informatique quantique : BMW renforce sa collaboration avec Pasqal

Le groupe BMW et la start up Pasqal étendent leur collaboration pour concevoir des pièces…

8 heures ago

Data et analytique : pour quel retour sur investissement ?

La croissance des revenus d'organisations dont les projets data "dépassent les attentes" est supérieure de…

1 jour ago

Mobile et systèmes industriels : les chantiers du framework ATT@CK

Passé en v11, le framework MITRE ATT@CK renforce sa matrice Mobile. Il en sera de…

1 jour ago