Free passe à l'IPv6

Réseaux

L’IPv6 permet d’affecter un nombre quasi infini d’adresses IP

Le déploiement de l’IPv6 va devenir une réalité en France. Une phase logique : cette accélération découle d’une pénurie des adresses IPv4 qui approche à grands pas. En effet, l’explosion du nombre d’internautes et des équipements qui sont reliés au Net (et pas seulement les ordinateurs) ‘consomme’ de plus en plus d’adresses IP. Les adresses IPv4 risquent d’être toutes allouées d’ici deux à trois ans.

L’arrivée de l’IPv6 doit permettre d’assurer la croissance du Web et du nombre d’internautes puisqu’il permet d’affecter un nombre quasi illimité d’adresses IP à une personne ou à un équipement connecté (2 puissance 128 contre 2 puissance 32 avec l’IPv4).

Précisons que les adresses IPv6 n’ont pas pour objectif de remplacer les adresses IPv4, mais plutôt de les compléter. Le déploiement de l’IPv6 est donc un impératif pour assurer la pérennité et la croissance des futurs réseaux IP.

En France le déploiement de l’IPv6 était jusqu’à aujourd’hui très limité, aucun FAI grand public ne proposant des adresses IP au format IPv6 (Nerim le propose pour les entreprises) malgré une tentative d’Orange qui est restée inaperçue.

Mais les choses changent puisque Free annonce ce mercredi qu’il va commencé à déployer l’IPv6 dans les zones dégroupées de son réseau. “En déployant l’IPv6, Free est l’un des premiers opérateurs dans le monde à faire évoluer son réseau pour optimiser les services proposés à ses abonnés et favoriser le développement des applications du futur. Cette nouvelle génération du protocole Internet (IP), appelée à se généraliser dans les prochaines années, est supportée de façon native et sans qu’aucune configuration spécifique ne soit nécessaire dans la dernière version des systèmes d’exploitation : Windows Vista, Mac OS X, Linux”, explique le groupe dans un communiqué.

Et d’ajouter : “En proposant la connectivité IPv6, Free prouve une nouvelle fois sa capacité à innover et à faire profiter un grand nombre de ses abonnés des dernières avancées technologiques. Ce déploiement est le premier à utiliser la technologie innovante 6to4rd conçue par Rémi Després, connu notamment comme père technique du réseau Transpac dans les années 1970”.

Avec ce déploiement, Free répond donc aux demandes de la communauté RIPE qui réuni tous les acteurs du réseau IP européen. Cette dernière recommande aux fournisseurs de services d’utiliser l’IPv6 et d’une manière générale à tous ceux qui auront besoin de nouvelles adresses IP de déployer de l’IPv6.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur