Free se lance à son tour dans la convergence fixe-mobile

Régulations

Le trublion de l’Internet revendique 300.000 Freebox HD déployées et lance
deux combinés Wi-Fi et Wi-Fi/GSM

Contrairement à son habitude, c’est avec un peu de retard que Free se lance dans la désormais célèbre convergence fixe-mobile. Après Neuf Cegetel et son ‘Twin’ et Orange avec son ‘Unik’, la filiale d’Iliad lance aujourd’hui deux combinés Wi-Fi qui pourront se relier aux 300.000 Freebox HD déployées à ce jour.

Comme la concurrence, il s’agit de proposer via un seul combiné, les communications fixes et mobiles.“La diffusion massive de la Freebox HD a permis l’émergence d’un réseau nomade de nouvelle génération. Ces 300 000 Freebox HD déployées constituent autant de relais WiFi MiMo ( WiFi « survitaminé »). Les abonnés Free peuvent ainsi téléphoner en situation de nomadisme depuis ces terminaux. Concrètement, dès qu’un abonné est à proximité de sa Freebox HD ou de celle d’un autre Freenaute, son téléphone se connecte automatiquement à son compte personnel de téléphonie Freebox : il bénéficie alors de tous les services et de la grille tarifaire (y compris de la gratuité vers 28 destinations dont les postes fixes en France Métropolitaine) proposés par Free” ,explique le groupe dans un communiqué.

Free propose deux combinés. Le premier est seulement Wi-Fi et permet donc de passer des appels gratuits en VoIP si l’on se trouve proche d’une FreeboxHD, qu’il s’agisse de celle de l’abonné ou d’une autre. Il est proposé à 59 euros.

Le second permet d’utiliser le Wi-Fi près d’une FreeboxHD et le GSM à l’extérieur (en utilisant l’abonnement mobile du Freenaute). Il est proposé à 199 euros. Avec ce combiné, Free inaugure donc son offre quadri-play avec l’ADSL, la TV, la VoIP et le GSM. Mais le service ne propose pas de communication sans coupure lorsque l’on passe d’un réseau à l’autre. Et le Freenaute aura toujours deux numéros de téléphone. Enfin, ces combinés ne sont compatibles qu’avec la FreeboxHD.

Par contre, pour se distinguer de ses concurrents, Free précise que cette nouvelle offre convergente n’implique pas de coûts supplémentaires autres que celui du forfait ADSL(abonnement ou frais de mise en service) et assure que, contrairement à d’autres offres, ses appels Wi-Fi sont sécurisés.

Pour l’opérateur, la prochaine étape consistera certainement à proposer un mobile Wi-Fi/WiMax afin d’étendre encore un peu plus le nomadisme de ses abonnés. Rappelons en effet que Free est le seul opérateur à détenir une licence WiMax nationale.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur