Free-Wanadoo: fin du plantage

Régulations

Le conflit qui avait amené Free à couper ses serveurs aux abonnés de Wanadoo a pris fin.

Après une journée de blocage, les abonnés de Wanadoo ont de nouveau accès aux services (sites web, e-mail, téléchargements…) hébergés chez Free. Mardi, ce dernier avait bloqué l’un des points d’interconnexion de son réseau avec celui de France Télécom. En conséquence, les abonnés de Wanadoo pouvaient difficilement, voire plus du tout, accéder aux services de Free.

Pourquoi cette coupure? Le point d’interconnexion en question (ou point de peering) arrivait à saturation depuis plusieurs semaines et entraînaît pour les abonnés Wanadoo des connexions de plus en plus lentes. Conséquence, les serveurs de Free étaient “monopolisés” par les abonnés Wanadoo du fait de la lenteur de leur connexion. Free avait donc préféré couper le lien d’échange entre Wanadoo et son réseau afin de protéger son infrastructure. Retour à la normale aujourd’hui Après moult discussions, France Télécom veut désormais faire payer ce fameux point d’interconnexion ainsi que sa mise à jour afin de supporter la charge, les choses sont rentrées dans l’ordre. Wanadoo s’est engagé à à élargir le lien de peering de 1 à 2,5 Go. La mise à niveau devait avoir lieu à 17 heures aujourd’hui, mercredi 22 janvier. Face à cet engagement, Free a retiré son filtre “anti-Wanadoo”. Techniquement ça marche mais les deux entreprises ne se sont toujours pas mises d’accord sur ces problèmes de facturation que Free estime injustifié.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur