Freelances : Malt lève 80 M€ auprès d’Eurazeo et Goldman Sachs

Malt, plateforme de mise en relation entre travailleurs indépendants du numérique et entreprises, peut soutenir sa nouvelle phase de croissance. Basée à Paris, la société fondée en juin 2013 par Vincent Huguet (CEO), Hugo Lassiège et Jean-Baptiste Lemée, a annoncé mardi 1er juin lever 80 millions d’euros supplémentaires.

L’opération a été menée par Goldman Sachs Growth Equity, qui entre ainsi au capital de l’entreprise, et Eurazeo, qui investit aujourd’hui en capital-développement. Ces fonds d’investissement rejoignent les investisseurs historiques Isai et Serena.

La confiance des investisseurs vient conforter les ambitions de Malt et de ses dirigeants.

Un marché de 350 milliards €

Malt est présentée par ses promoteurs comme une « marketplace européenne de plus de 250 000 consultants freelances ». Les fonds levés doivent lui permettre d’investir davantage dans sa plateforme technologique, de réaliser des acquisitions et de poursuivre son déploiement à l’international. Il s’agit, par ailleurs, d’animer la communauté.

L’entreprise déjà implantée à Paris, Lyon, Munich et Madrid, ambitionne ainsi de conforter sa position sur le marché du conseil freelance estimé à 350 milliards d’euros en Europe. Sa direction dit défendre un modèle de marché du travail dans lequel « chacun, entreprise comme consultant freelance, a le pouvoir de choisir avec qui travailler. »

« Il y a aujourd’hui 6 millions de consultants freelances en Europe, un nombre amené à grandir exponentiellement dans un marché du travail post-covid en pleine transformation. Chez Malt nous croyons à un monde dans lequel ils sont, plus que jamais, un formidable vivier de talents pour les entreprises », a déclaré Vincent Huguet, CEO de Malt.

L’entreprise prévoit d’atteindre « le milliard d’euros de volume d’affaires d’ici 2024. »

(crédit photo @Malt_France)