Freescale propose un processeur ARM dédié aux livres électroniques

Cloud

Avec l’i.MX508, Freescale propose un composant tout-en-un adapté aux lecteurs de livres électroniques. Il intègre un contrôleur pour les écrans E-Ink.

L’avantage de l’architecture ARM est qu’elle est disponible sous licence chez de multiples constructeurs, ce qui génère une forte concurrence. Ces derniers redoublent d’imagination pour fournir des solutions clés en main, créées en associant plusieurs briques de base au sein d’un même composant.

Freescale propose ainsi une nouvelle offre adaptée spécifiquement aux lecteurs de livres électroniques, l’i.MX508. Elle se compose d’un cœur ARM Cortex-A8 cadencé à 800 MHz et d’un contrôleur capable de piloter directement les dispositifs d’affichage utilisant de l’encre électronique. Ce module est compatible avec les écrans de prochaine génération. Il supporte ainsi une résolution maximale de 2048 x 1536 points, la couleur et un taux de rafraichissement de 106 hertz.

Selon Freescale, l’intégration directe d’un contrôleur E-Ink permet de réduire le coût de fabrication de la carte mère d’un lecteur d’ebooks de près de la moitié. Ceci sera d’autant plus vrai que l’i.MX508 se verra proposé à un prix canon : moins de 10 dollars HT pour des achats de plus de 250.000 unités, soit moins de 7,5 euros HT. Des moutures de présérie de ce processeur seront distribuées au début du troisième trimestre 2010. Il faudra donc probablement attendre 2011 pour que des lecteurs de livres électroniques exploitant l’i.MX508 fassent leur entrée sur le marché.

imx508.png


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur