Freescale travaille avec Oracle et ARM autour de l’Internet des Objets

Composants

Plus de détails sur la première passerelle Freescale dédiée à l’Internet des Objets ont été dévoilés. Son prix, de 159 dollars, se veut particulièrement accessible.

Le Freescale Technology Forum de Dallas (au Texas) est l’occasion pour la société de dévoiler ses plans dans le secteur de l’Internet des Objets. Les annonces faites aujourd’hui ne concernent pas d’éventuels microcontrôleurs (comme le Kinetis KL03), mais une passerelle pour les objets connectés, qui prendra place dans la gamme One Box.

Cette passerelle – qui avait déjà été évoquée en fin d’année 2013 – permettra de relier l’Internet des Objets à l’Internet classique, via une large connectique, comprenant du Wifi 802.11n, du Bluetooth et du sans fil 802.15.4 (compatible avec des offres comme le ZigBee ou le 6LoWPAN). Son aspect multiprotocole lui permettra de concentrer les flux des objets en un point unique. Le tout avec dimensions réduites : 13,5 x 9,9 x 2 cm.

Première bonne idée : le prix

Freescale annonce un tarif de base de seulement 159 dollars (soit environ 115 euros HT) pour sa première ‘One Box’, laquelle devrait être disponible à la vente en septembre 2014. Un prix particulièrement accessible, qui devrait booster le succès de cette offre.

Au cœur de cette machine, nous trouvons un processeur applicatif iMX.6 au refroidissement passif. Le modèle sélectionné par Freescale comprend deux cœurs Cortex-A9. Ce processeur est un excellent choix : il est de fait très populaire dans le monde des solutions ARM (nous le trouvons par exemple au sein de l’Utilite de Compulab, voir « Révolution ARM : un ordinateur à 99 dollars »).

Il n’est toutefois pas conçu spécifiquement pour les applications réseau. Aussi, la société prévoit également de proposer en fin d’année une version de sa box intégrant un QorIQ de la série LS. Probablement un LS1, Le LS2 présenté hier semblant complètement surdimensionné pour ce type d’usages.

Bref, deux cœurs ARM Cortex-A7 basse consommation. La One Box QorIQ offrira un port Ethernet Gigabit et un port (mini ?) PCI Express. Des options 4G/LTE et Wifi très haut débit 802.11ac seront aussi proposées.

Seconde bonne idée : Java

La box de Freescale sera livrée avec une plate-forme logicielle sécurisée et validée. Du prêt à employer… et à déployer. Côté OS rien n’est précisé, mais une base Linux est plus que probable.

Java tiendra une place importante sur cette passerelle. Java SE Embedded sera ainsi livré en standard. Probablement dans sa version 8, présentée récemment (voir « Oracle Java SE 8 fait son entrée, sur les serveurs et dans l’embarqué »). L’outil de traitement Oracle Event Processing for Oracle Java Embedded sera aussi de la partie.

Autre composant clé de cette offre, NanoServices, une solution signée Sensinode qui permet de créer des services web sur des terminaux disposant de ressources limitées (CoAP pour Constrained Application Protocol). Une entreprise rachetée récemment par ARM (« Avec Sensinode, ARM se renforce dans l’Internet des objets »).

Crédit photo : © Alexei Tacu – Shutterstock


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – L’Internet des objets en questions


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur