Froyo: la crème de la plate-forme Android

Réseaux

Android 2.2 est désormais disponible. Accélération des traitements, nouvelles API qui tirent partie des technologies cloud, nouvelles fonctionnalités utilisateurs… Froyo est une version majeure, assurément.

Google a profité de sa conférence I/O 2010 de San Francisco (19 et 20 mai) pour annoncer, aujourd’hui, la livraison du très attendu Froyo, autrement dit Android 2.2. Version majeure au vu des nombreuses nouveautés qui l’illustrent. Qu’on en juge!

Outre le Flash désormais supporté en standard (dans une version optimisée qui, espérons, contredira les arguments de Steve Jobs sur la médiocre qualité de la technologie d’Adobe), Froyo se distingue avant tout d’Eclair par sa vitesse d’exécution. La machine virtuelle Dalvik et son compilateur « just in time » (temps réel) accélère entre 2 et 5 fois, annonce Google, les vitesses de traitement des applications Java qui alimentent la plate-forme. De 2 à 5 fois, cela signifie jusqu’à 500% de progression!

Même type d’amélioration du côté du navigateur dont le nouveau moteur Javascript V8 exécute les applications des pages web entre 2 et 3 fois plus vite, toujours en comparaison d’Android 2.1. Nul doute que les éditeurs de jeux d’actions sauront tirer partie de toutes ces accélérations.

Les développeurs vont pouvoir exploiter les nouvelles API du petit robot vert. L’exploitation de services cloud permet ainsi à une application d’envoyer un message (authentifié) aux serveurs de Google qui le renvoie sur le smartphone de l’utilisateur. Par exemple, il sera possible d’indiquer, depuis un poste fixe, une adresse sur Google Maps à un correspondant mobile.

La sauvegarde et récupération désormais proposées des applications et données, notamment sur la carte SD, simplifiera grandement le changement du modèle d’ordiphone (que les constructeurs voudraient le plus fréquent possible). Enfin, autre simplification d’utilisation, l’Android Market permet une mise à jour, avec acceptation ou non des nouvelles conditions d’utilisation, de l’ensemble des applications installées en un seul effleurement de l’écran. Les développeurs apprécieront en outre de pouvoir consulter les rapports d’erreurs depuis leur compte Android.

Enfin, n’oublions pas qu’Android 2.2 transformera votre smartphone en point d’accès wifi servant ainsi de passerelle entre votre PC et le réseau mobile 3G. Une fonction, le wifi tethering, qui doit déjà provoquer quelques sueurs froides du côté des opérateurs mobiles face aux risques de saturation de leurs réseaux…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur