FTTH : SFR franchit les 200 000 abonnés fibre optique

Réseaux

Moins de 12% des 1,7 million de foyers éligibles à la fibre de SFR y ont souscrit. L’opérateur poursuit ses investissements et revendique 4 millions de foyers raccordables au réseau FTTH.

SFR vient de franchir les 200 000 foyers abonnés à son offre fibre optique. Soit moins de la moitié des 540 000 résidences disposant du FTTH (fibre à domicile) en France fin 2013 selon les chiffres de l’Arcep (Orange en revendiquant 320 000 pour sa part). Et une goutte d’eau au regard des 5,3 millions d’abonnés fixes (selon les résultats 2013) de l’opérateur propriété de Vivendi. Mais le potentiel de croissance est important. A ce jour, SFR revendique 1,7 million de logements éligibles et un déploiement horizontal auprès de 4 millions de résidences (où la fibre arrive en pied d’immeuble).

Parmi les dernières communes couvertes (partiellement) par l’opérateur figurent Annecy, Bourg en Bresse, Meaux, Troyes, Argenteuil ou encore Meudon. La Rochelle, Le Havre et Lorient suivront courant mai prochain.

SFR est aujourd’hui présent dans plus de 50 villes des zones très denses (sur les 107 que compte le redécoupage du régulateur). Et poursuit, à travers les accords de co-investissement signés avec Orange fin 2011, le déploiement de son offre optique dans les zones moins denses. 93 communes à ce jour sont concernées par l’accord (dont 53 nouvelles en 2013). Enfin, la filiale SFR Collectivités participe en parallèle à la construction de 25 réseaux d’initiative publique (RIP) dans le cadre de contrats signés avec les collectivités territoriales.

150 millions d’euros d’investissements annuels

L’opérateur déclare investir 150 millions d’euros par an dans la fibre (sur 1,5 milliard d’investissements totaux) et se revendique dans ce cadre comme « le seul opérateur alternatif à investir massivement dans le FTTH ». Il restera à vérifier que les investissements optiques se maintiendront après sa fusion avec Numericable qui entend porter à 12 millions son parc de logements éligibles, à termes, au très haut débit (plus de 100 Mbit/s) contre plus de 5 millions aujourd’hui (lire Patrick Drahi veut diviser les coûts IT de SFR par plus de 3).

En attendant, l’opérateur poursuit la modernisation de son infrastructure optique et annonce que 400 000 logements sont aujourd’hui éligibles à son offre fibre à 1 Gbit/s en réception (200 Mbit/s en émission), contre 100 Mbit/s, voire 300 Mbit/s, pour les capacités par défaut. Avec pour objectif de dépasser le million de foyers éligibles au gigabit d’ici la fin de l’année.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr : Connaissez-vous vraiment SFR ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur