Fujitsu cède son activité LCD à Sharp

Cloud

Une chute des prix et une demande plus lente que prévue pénalisent le japonais qui a la malchance de n’être qu’un intermédiaire

Le succès des écrans LCD ne profite pas à tous. En tout cas pas aux intermédiaires comme Fujitsu qui envisage de céder ses activités LCD au leader du secteur, Sharp.

Car contrairement à Sharp ou à Hitachi par exemple, premier conglomérat japonais d’électronique, Fujitsu ne vend pas de téléviseurs finis avec écran LCD ou plasma, ce qui ne lui permet pas vraiment de profiter d’une chaîne de production complète allant de l’industrie jusqu’au consommateur. Pénalisé en plus par une chute des prix et une demande plus lente que prévu, le groupe confirme ce lundin le rachat de la branche écrans LCD de son compatriote Fujitsu pour un montant non dévoilé. Une telle opération marque la sortie effective de Fujitsu du marché très volatile et concurrentiel des écrans plats, et la dernière consolidation en date en Asie. L’accord avec Sharp prévoirait probablement dans un premier temps le rachat par Fujitsu d’une participation dans sa co-entreprise LCD auprès de son partenaire minoritaire AU Optronics, puis la vente à Sharp de la majorité de l’activité, explique le quotidien économique japonais Nihon Keizai Shimbun.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur