Fujitsu gonfle ses serveurs Sparc

Régulations

Le constructeur japonais va muscler sa gamme de serveurs PrimerPower avec une version à 2,08Ghz de son processeur Sparc64 V

Dans le monde des processeurs Risc Sparc, il y a deux acteurs qui coopèrent, Sun Microsystems et Fujitsu. Ce dernier dispose de sa propre ligne de processeurs, les Sparc64, qui tournent sous OS Solaris.

Cinq modèles de serveurs Fujitsu PrimePower vont donc se voir dotés du tout dernier processeur Sparc64 V à 2,08Ghz. Ils viennent compléter la gamme des 1,35 à 1,89Ghz. Parmi eux, le plus remarquable est sans nul doute le serveur très haut de gamme PrimePower 2500 à 128 processeurs. Les 1500 et 900 suivent. Quant aux PrimePower 850 et 650, ils appartiennent au milieu de gamme du fabricant, entre 2 et 16 processeurs. Dans les prochains mois, Sun et Fujitsu devraient harmoniser leurs gammes de serveurs Sparc autour du Sparc64, Sun abandonnant le développement de l’UltraSparc V avant la sortie des futurs Niagara et Rock. En revanche, l’accord technologique avec Sun n’a pas empêché Fujitsu d’annoncer une nouvelle ligne de serveurs Intel Itanium 2 sur système PrimeQuest. Rien à craindre cependant pour les serveurs Sparc, entre 2003 et 2004, selon DataQuest, Fujitsu a commercialisé 235 serveurs Itanium ! En revanche, à l’opposé de Sun qui s’est marié à AMD pour produire des serveurs Opteron 64, Fujitsu a choisi la plate-forme Xeon d’Intel pour ses serveurs d’entrée de gamme.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur