Fujitsu plonge dans le rouge

Cloud

La stabilité de son chiffre d’affaires au troisième trimestre fiscal n’aura pas permis au géant japonais d’éviter de plonger dans le rouge

Les activités hors du Japon de Fujitsu ont permis au géant japonais des technologies de l’information de compenser la faiblesse de son marché intérieur.

Mais le fait de limiter à 2,2% la chute de son chiffre d’affaires au troisième trimestre fiscal, à 1.043 milliards de yens (7,76 milliards d’euros), n’aura pas suffi au groupe pour éviter de passer dans le rouge. Fujitsu affiche sur le dernier trimestre une perte de 9,75 milliards de yens (72 millions d’euros), montant certes minime mais qui ne rassure pas le marché. La pression sur les prix des semiconducteurs et des écrans LCD et plasma a pesé sur la marge du groupe. Son bénéfice d’exploitation a chuté de 53% à 4,83 milliards de yens (36 millions d’euros). Fujitsu aurait-il manqué d’anticipation sur le marché ? Par opposition à une partie de ses concurrents, le groupe n’a pas su réduire ses coûts à temps. La chute était inévitable, le second trimestre n’a affiché un résultat bénéficiaire qu’au prix de la cession d’une filiale ! Il reste qu’une activité continue de croître, celle des logiciels et des services informatiques: sur ce terrain de l’informatique et du calcul, Fujitsu reste un acteur incontournable.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur